-- -- -- / -- -- --
Nationale

ArcelorMittal : La Gendarmerie nationale libère les accès de l’usine sidérurgique

ArcelorMittal : La Gendarmerie nationale libère les accès de l’usine sidérurgique

Les accès de l’usine sidérurgique d’El-Hadjar , fermés pendant deux jours par des travailleurs de la filiale ArcelorMittal Pipes and Tubes Algérie (Ampta), ex-Tuberie sans soudure (TSS), en signe de protestation pour réclamer la satisfaction de revendications socioprofessionnelles , ont été libérés mardi dans la matinée suite à l’intervention de la Gendarmerie nationale, a-t-on constaté sur place.

Les travailleurs de l’usine ArcelorMittal Algérie, dont l’activité a été paralysée deux jours durant, ont pu ainsi rejoindre leurs postes de travail tôt le matin dans le calme, sous le regard des éléments de la Gendarmerie nationale qui ont agi sur décision de la justice, saisie la veille par la direction générale du complexe en introduisant une plainte auprès du tribunal d’El Hadjar pour obstruction illégale des postes d’accès aux unités de production de l’entreprise.

« Nous avons libéré les postes d’accès au complexe sidérurgique pour nous conformer à la décision de la justice, mais le mouvement de grève à la filiale AMPTA que nous avons entamé depuis le mois d’avril de l’année en cours se poursuivra jusqu’à la satisfaction de nos revendications, en l’occurrence la levée de la suspension des syndicalistes, l’annulation des ponctions sur les salaires, l’octroi des primes et la validation de certaines propositions du syndicat dans la nouvelle convention collective », a fait savoir le secrétaire général du syndicat d’AMPTA, Lotfi Farah. Aucun incident n’a été déploré lors de l’intervention de la gendarmerie pour libérer les accès du complexe sidérurgique d’El Hadjar, a-t-il tenu à préciser.

Le responsable de la cellule de communication de la direction générale d’ArcelorMittal Algérie, Mohamed Guedha, a indiqué, quant à lui, que ce conflit social collectif n’a rien à voir avec notre entreprise. AMPTA, dont 70 % des actions sont détenues par ArcelorMittal group et 30% pour le groupe industriel public Sider, emploie quelque 350 travailleurs. ArcelorMittal Annaba compte actuellement quelque 5 000 travailleurs.

Enfin, de l’avis de nombreux syndicalistes, le conflit qui prévaut actuellement à AMPTA, s’il n’est pas résolu dans les plus brefs délais, continuera d’empoisonner l’avenir du complexe sidérurgique d’El-Hadjar.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email