-- -- -- / -- -- --
Nationale

ArcelorMittal : Graves accusations des syndicalistes d’El-Hadjar

ArcelorMittal : Graves accusations des syndicalistes d’El-Hadjar

D’après un communiqué transmis hier à notre rédaction régionale et signé conjointement par le syndicat d’entreprise et le comité de participation d’ArcelorMittal Algérie, la situation qui prévaut actuellement au complexe sidérurgique d’El-Hadjar n’est pas reluisante.

On y dénonce un « climat malsain », des « tentatives répétées pour déstabiliser le complexe sidérurgique » et des « manœuvres visant à saper le dossier de l’investissement ».

C’est la première fois, depuis le limogeage par Abdelmadjid Sidi Saïd de Daoud Kechichi , ancien secrétaire général du syndicat d’entreprise d’ArcelorMittal Algérie, que les nouveaux représentants des travailleurs montent au créneau en s’adressant directement aux travailleurs à travers un communiqué adressé à la presse et placardé à travers l’ensemble des unités de production de l’ex-fleuron de l’industrie algérienne.

« La situation critique de notre complexe est en train de subir une dégradation sur le plan de la production (…), ce qui nous oblige aujourd’hui à donner l’exemple dans la solidarité et unifier nos efforts pour sauver l’entreprise de cette situation qui a mis les travailleurs en état désagréable physiquement et mentalement », note le communiqué des représentants des travailleurs pour encore ajouter : « Notre premier but est de sauver les postes d’emploi et assurer les salaires des travailleurs (…) mais malgré tous ces obstacles, votre syndicat maintient toujours ses engagements ainsi que ses promesses de mener un combat patriotique afin de préserver tous nos droits et opportunités dans la conjoncture actuelle où notre complexe est en train de subir des manœuvres internes et externes de déstabilisation en provoquant un climat malsain incitant à paralyser la production des différents ateliers ».

Plus directe dans leurs accusations, mais sans citer personne, les syndicalistes dénoncent « ces pratiques, menées par des gens malhonnêtes qui exercent au profit d’autres manipulateurs de l’extérieur (ndlr, extérieur au complexe sidérurgique) ayant une longue expérience dans ce domaine avec des tentatives à répétition pour frapper la stabilité du complexe sidérurgique ».

Enfin les syndicalistes, réunis sous le slogan « notre force est dans notre union », trouvent que les sidérurgistes d’El-Hadjar, qui sont déjà mobilisés, peuvent atteindre d’ici fin 2015 une production de 2,2 millions de tonnes d’acier liquide par an avant d’atteindre 3 à 4 millions de tonnes vers l’horizon 2017/2018.

Il faut signaler qu’une véritable maffia de l’acier a toujours évolué autour du complexe sidérurgique d’El-Hadjar pour diminuer ses capacités de production ou l’arnaquer, même outre-mer. A Annaba, tous les cercles d’affaires connaissent bien les ennemis d’ArcelorMittal Algérie : ce sont en premier lieu les importateurs des produits ferreux à partir de l’Ukraine, la Turquie et l’Italie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email