-- -- -- / -- -- --
Nationale

ArcelorMittal Algérie : L’usine de nouveau opérationnelle

ArcelorMittal Algérie : L’usine de nouveau opérationnelle

Le complexe sidérurgique d’El-Hadjar respire enfin. Le HF2 est de nouveau opérationnel. Une situation qui va ouvrir la voie à la reprise des négociations sur l’augmentation des salaires des sidérurgistes qui attendent cette décision depuis quelques temps déjà.

On apprend, à ce propos, qu’une réunion est prévue en décembre prochain entre la direction générale de l’entreprise et les représentants légaux des travailleurs : le syndicat d’entreprise d’ArcelorMittal et le comité de participation.

Selon des syndicalistes rencontrés : « Nous sommes heureux de revoir le haut fourneau n°2 (HF2) repartir de nouveau et la production en marche. Nous respecterons la trêve sociale signée avec l’employeur et nous sommes aussi heureux de le rencontrer en décembre prochain pour rediscuter une énième fois sur le dossier des salaires ».

Il faut signaler que les négociations autour du dossier sur les salaires ont été objet de litige continuel entre les sidérurgistes et l’employeur. Les sidérurgistes indiquent que « l’opération de l’arrêt annuel du HF2 ainsi que les grands travaux menés à travers les unités de production se sont déroulés dans de bonnes conditions. »

Aujourd’hui, l’usine est de nouveau en fonctionnement avec un autre état d’esprit imprégné d’une prise de conscience générale et d’une ferme intention d’améliorer en volume et en qualité la production et les ventes », a-t-on précisé. 

Le représentant du syndicat a, dans ce même ordre d’idée, tenu à rendre hommage aux travailleurs qui ont déployé efforts et patience pour faire redémarrer leur usine. « Les travailleurs ont mis beaucoup de cœur à l’ouvrage et n’ont à aucun moment rechigner à l’effort », a-t-il dit. Par ailleurs, les syndicalistes signalent que le patron de la centrale syndicale Abdelmadjid Sidi-Saïd visitera le début du mois de décembre le complexe sidérurgique d’El-Hadjar à l’occasion de son redémarrage et tiendra une assemblée générale avec les sidérurgiques pour les exhorter à multiplier la production. 

Le complexe sidérurgique d’El-Hadjar est détenu aujourd’hui à 51 % des capitaux par l’Etat algérien contre 49 % appartenant à la multinationale de sidérurgie ArcelorMittal. L’Etat algérien a déboursé 1,5 milliard de dollars pour la rénovation des installations industrielles de l’usine qui devrait produire 1,2 million de tonnes d’acier en 2015 et 4 millions de tonnes à l’horizon de 2017.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email