APW et APC de Tizi-Ouzou : A quand leur installation ? – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

APW et APC de Tizi-Ouzou : A quand leur installation ?

APW et APC de Tizi-Ouzou : A quand leur installation ?

Une semaine après les élections, l’APW et l’APC de Tizi-Ouzou ne sont toujours pas installées. Et pour cause : les élus n’arrivent pas à former des alliances ; ces alliances indispensables puisqu’aucun groupe n’a réussi à former tout seul la majorité qui lui est nécessaire pour choisir le président de l’institution élue et choisir au même temps les présidents de commissions parmi les siens. C’est pourquoi chaque groupe est dans le besoin de faire des alliances. Il se trouve aussi que ces alliances exigent des concessions des uns et des autres.

Au niveau de l’APW, logiquement le FFS, avec les 15 sièges qu’il a obtenus, est mieux placés que les autres pour choisir ses alliances. Hélas, au sein de ce même groupe, trois fractions rivales se livrent une bataille sans merci. Chacun des trois veut s’imposer comme le chef de file et, par conséquent, réunir autour de lui ses alliés. Et dans ce terrible cafouillage, les autres listes, conscientes du malaise régnant au sein du FFS, tentent de former une alliance pour choisir entre elles aussi bien le président de l’APC que les présidents des commissions.

Il se trouve aussi que l’entente n’est pas au rendez-vous au sein de ces groupes indépendants ; entente indispensable pour battre le pion au FFS. La semaine passée, il y a eu pourtant une tentative d’alliance entre les listes « Assirem », « Tighri Bugdud », le FLN et le RND. A eux quatre, ils forment 25 sièges ; donc le groupe majoritaire puisque l’APW est pourvue de 47 sièges.

Cependant, la liste « Tighri Bugdud », qui détient 07 sièges, pour des raisons encore inconnues, a rompu l’alliance. Donc, avec les 18 sièges qui leur restent, « Assirem », le FLN et le RND ne peuvent imposer leur choix. Cela fait donc que de nouvelles alliances sont à refaire. Il reste à savoir entre qui et qui. Au niveau de l’APC de Tizi-Ouzou, c’est presque le même cas de figure. Des alliances sont formées puis suivies de défections. Cependant, une nouvelle alliance s’est formée ce vendredi, dans la soirée, autour de « Thidhets » et la « Confiance ».

En effet, un élément de « Thadukli », un autre de « Assirem » et trois autres du « Devoir » ont rejoint la Confiance laquelle a obtenu 08 sièges. Cette nouvelle alliance est formée par la Confiance (08 sièges), Tagmats (05 sièges), et le FFS (03 sièges). Et en ajoutant les quatre éléments ayant rejoint la Confiance, cette alliance jouit désormais de 22 sièges ; nombre largement suffisant pour s’imposer aux autres puisque l’APC de Tizi-Ouzou compte 33 sièges.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email