Après une longue absence: Biyouna star du Ramadhan 2023 – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Après une longue absence: Biyouna star du Ramadhan 2023

Après une longue absence:  Biyouna star du Ramadhan 2023
Un retour gagnant

La grande dame du petit écran fait un retour remarquable pour ce Ramadan 2023. En effet, Biyouna de son vrai nom Baya Bouzar, participe à cinq nouvelles productions qui varient entre drame et comédie, diffusées sur des chaînes publiques ou privées.

Pour rappel, la dernière apparition de Biyouna était dans la coproduction algéro-tunisienne « le Millionnaire » réalisé par Muhammet Gok et diffusée sur la chaîne Ennahar TV en 2021.

La comédienne a cette année, attisé l’attention et l’intérêt des téléspectateurs, notamment dans le feuilleton « Edamma » de Yahia Mouzahem qui passe sur l’ENTV. Son jeu unique est toujours la clef de son succès et celui de la production ou elle joue. Comme c’est le cas pour cette série « Edamma », qui a récolté 4 millions en seulement trois jours. Sachant que l’actrice a dans ce dernier opté pour un rôle qui diffère de ses habitudes.

Dans « Edamma » Biyouna campe le rôle de Halima, une femme âgée et malade, qui se retrouve alité. Malgré qu’elle n’ait sortit aucun mot, l’actrice a réussi a touché la sensibilité des audimats avec ses expressions, son silence qui sont éloquents à de nombreuses significations, exprimant le chagrin et la tristesse.

L’actrice est également présente dans quatre productions comédique, notamment « Akhou El Banat » (le frère des filles), réalisé par Abdelkader Djeriou et Nesroun Douane, télévisé par Echorouk TV, la série « Skarkech » de Rafik Deboub diffusé par El Wattania, dans laquelle elle joue le rôle principal, et dans le sitcom « Maicha fel good » de Amine Boumediene, diffusé par la chaîne Ennahar Tv.

Certains critiques pensent que la présence de Biyouna sur presque toutes les chaînes algériennes est surconsommer. Mais le public ne l’entend pas de cette oreille. Sur les réseaux sociaux, les algériens partagent leurs surexcitations de découvrir chaque soir la suite des rôles interprétée par leur star préférée. Ce qui prouve que Biyoune reste la chouchoute du petit écran en ce mois sacré.

Pour rappel, Biyouna a commencé sa carrière artistique en 1973 avec la série «Dar El Kbira » (La grande maison) réalisée par Mustapha Badie, ou elle a joué le rôle de Fatma. À seulement 17 ans, elle devient déjà une star du petit écran. Avant cela, elle a fait partie de plusieurs troupes, d’abord celle de Fadela Dziria où elle assure les chœurs en jouant du tambourin, puis une autre qu’elle dirige avec sa complice Flifla, enfin la sienne où elle est la chanteuse principale et devient une animatrice réputée des fêtes de mariages.

En 1978, elle participe au film « Leila et les autres » de Sid Ali Mazif et « La Voisine » de Ghaouti Bendedouche en 2000 et se produit dans des one-woman-show. Puis elle rejoint l’équipe de Nadir Moknèche en 2003, pour camper un rôle dans le film de « Viva L’Algérie ». Mais c’est le sitcom « Nass Mlah City », qui lui a valu son succès entre 2002 et 2005, en Algérie et dans le grand Maghreb. L’actrice a aussi décroché plusieurs rôles à l’internationale, ce qui fait aujourd’hui sa renommée mondiale.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email