Après Rome, il est attendu à Belgrade et à Berlin : Première tournée en Europe de Attaf  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Après Rome, il est attendu à Belgrade et à Berlin : Première tournée en Europe de Attaf 

Après Rome, il est attendu à Belgrade et à Berlin : Première tournée en Europe de Attaf 

Dans le cadre de sa tournée en Europe, le chef de la diplomatie Ahmed Attaf a effectué sa première escale en Italie où il a rencontré ce mardi dans la matinée son homologue, Antonio Tajani.

La crise russo-ukrainienne et la médiation algérienne étaient au menu de la rencontre entre Ahmed Attaf et son homologue italien. Les deux parties devrait également aborder le sujet de la coopération entre les deux pays amis.

Lors de cette escale italienne de son périple européen, Ahmed Attaf s’est également entretenu avec le président de la chambre des députés de l’Italie, Lorenzo Fantana.

Chargé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, effectue des visites de travail en République d’Italie, en République de Serbie et en République fédérale d’Allemagne. C’est ce qu’a indiqué lundi soir un communiqué du ministère. 

Il s’agit d’une première grande tournée en Europe de la part du ministre des Affaires étrangères. Le choix de ces trois Etats n’est pas fortuit, selon de nombreux observateurs de la scène diplomatique.

Ces visites s’inscrivent dans le cadre du renforcement des relations bilatérales et de la consolidation du dialogue politique sur les questions qui concernent les intérêts fondamentaux et les intérêts majeurs de l’Algérie et de ses partenaires », précise le communiqué du MAE.

Dans ce contexte, il sera surtout question de l’évaluation des relations de coopération bilatérales dans différents domaines et de l’examen des moyens de les promouvoir, outre l’échange des vues concernant les derniers développements sur les scènes régionale et internationale, notamment en ce qui concerne le Maghreb, la région sahélo-saharienne, les régions méditerranéenne et du Proche-Orient, outre les tensions qui marquent les relations internationales, sur fond de la guerre en Ukraine », conclut la source.

Les médias italiens ont consacré de longs articles à cette visite de Attaf, dont Rome est la première escale de sa tournée. Tout en évoquant la qualité des relations entre l’Algérie avec la Serbie et l’Allemagne, l’agence italienne Nova soutient que « le choix de commencer une tournée européenne par l’Italie confirme le partenariat stratégique entre les deux pays ». Un choix, en effet, somme tout naturel eu égard à la densité des relations et l’intensité de l’amitié entre les deux pays. Deux aspects de la relation algéro-italienne que Nova n’a pas omis de décortiquer.

Rappelant également que la visite de Attaf en Italie et sa rencontre ce mardi avec Tajani « font suite à la conversation téléphonique entre les deux ministres en mars dernier dans le but d’approfondir l’amitié et la collaboration entre les deux pays, l’agence établit également un lien avec la prochaine rencontre prévue en juillet, dans le cadre du dialogue stratégique entre l’Italie et l’Algérie, important mécanisme de concertation, et surtout avec la visite d’État du président de la République prévue en Italie au mois de novembre prochain.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email