Après les inondations meurtrières : L’Algérie prête main-forte à la Libye – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Après les inondations meurtrières : L’Algérie prête main-forte à la Libye

Après les inondations meurtrières : L’Algérie prête main-forte à la Libye

Suite aux inondations meurtrières provoquées par la tempête Daniel, des milliers de morts et de disparus sont décomptés en Libye. L’Algérie, qui s’est montrée disposée dès les premières heures de ce drame à mobiliser toutes les ressources nécessaires pour venir en aide à ce pays voisin, a envoyé, ce mardi, huit avions militaires chargés de dons.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, a rassuré le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Younes El-Menfi, de la pleine disponibilité de l’Algérie à les soutenir, par tous les moyens. Chargé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, Attaf s’est entretenu, ce mardi, par téléphone avec le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Younes El-Menfi. Dans ce sens, il l’a rassuré de la pleine disponibilité de l’Algérie à soutenir, par tous les moyens, l’Etat libyen, a indiqué un communiqué du ministère.

Attaf a aussi présenté les « sincères condoléances au nom de l’Algérie, peuple et gouvernement, suite aux inondations dévastatrices qui ont frappé le pays frère, faisant un grand nombre de victimes entre morts, blessés et disparus, il lui a affirmé également que l’Algérie partage avec la Libye sa douleur et sa peine suite à ce drame », a précisé le communiqué.

Par ailleurs, le ministre a rappelé « la pleine disponibilité de l’Algérie à soutenir les frères en Libye par tous les moyens pour atténuer les conséquences de ce drame ». Il affirmera au président du Conseil présidentiel libyen, que « le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, suit de près et avec un grand intérêt les développements de cette catastrophe naturelle et les drames qu’elle a causés, en donnant des instructions aux autorités algériennes compétentes d’envoyer immédiatement les aides nécessaires aux régions sinistrés », selon le communiqué.

De son côté, Mohamed Younes El-Menfi a présenté « ses profonds remerciements et sa gratitude à l’Algérie pour cet élan de solidarité, qui n’est pas étrange de la part de l’Algérie et de sa direction, qui a toujours aidé le peuple libyen en tous les temps et toutes circonstances consacrant ainsi les liens de fraternité, de coopération et de bon voisinage unissant les deux pays et les deux peuples frères », a fait savoir la même source.

Huit avions de dons envoyés

Suite à l’appel d’aide lancé des régions sinistrées formulée par le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Younes El-Menfi, et pour faire face aux nombreux dégâts générés par cette tempête meurtrière, l’Algérie a décidé, sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebounne, de mettre en urgence à disposition de la Libye, d’importantes aides humanitaires.

Cette aide est composée de produits alimentaires, de matériel médical, de vêtements et de tentes via un pont aérien de huit avions relevant des Forces aériennes de l’Armée nationale populaire (ANP), a annoncé la présidence de la République. L’Algérie, Gouvernement et peuple, s’engage à soutenir « inconditionnelle le peuple libyen frère en vue de l’aider à surmonter cette douloureuse épreuve ».

Pour rappel, Al-Menfi a lancé, ce lundi un appel à l’aide internationale pour faire face aux conséquences des inondations meurtrières causées par le cyclone Daniel, qui ont fait des milliers de morts. « Nous appelons les pays frères et amis ainsi que les organisations internationales à fournir assistance et soutien aux zones sinistrées », a précisé un communiqué des services du Conseil présidentiel libyen.

Il a noté que les villes de Derna, Al-Bayda et Shahhat, dans l’est de la Libye, étaient des villes sinistrées et appelé la population à se conformer aux instructions des autorités pour surmonter cette crise. 

La tempête méditerranéenne Daniel s’est abattue dimanche sur l’est de la Libye, provoquant des inondations et détruisant des installations sur son passage. Les autorités libyennes ont décrété trois jours de deuil national en hommage aux victimes des inondations. Le ministre de la Santé libyen, Osman Abdeljalil, du gouvernement parlementaire, a avancé un nombre alarmant de disparus. Hier soir, le bilan a atteint 3000 décès et 10 000 disparus.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email