-- -- -- / -- -- --
Culture

Après le jeûne

Après le jeûne

Des associations de musique de neuf wilayas d’Algérie animeront du jeudi 23 au mardi 28 juillet, à Constantine, la neuvième édition du Festival culturel national de musique andalouse, après l’intensité des soirées du mois de ramadhan et en attendant les prochaines échéances de Constantine capitale 2015 de la culture arabe. 

Baptisée « Echo du malouf au cœur de l’événement », la neuvième édition du Festival culturel national de musique andalouse réunira des ensembles de Constantine, Mila, Skikda, Sétif, Annaba, Souk Ahras, Blida, Tlemcen et Sidi Bel-Abbes. Elle vise selon son commissariat à « valoriser le patrimoine culturel national, découvrir de nouveaux talents et encourager l’esprit de compétition ».

Près de cinquante concerts seront proposés aux mélomanes dans les différents espaces du palais de la culture Malek-Haddad. Cette édition sera clôturée par la remise de prix aux trois meilleures formations musicales qui seront de fait qualifiées pour participer au Festival international du malouf. Aussi, les meilleures voix féminine et masculine, le meilleur instrumentiste seront-elles récompensés, après les performances au palais de la culture Mohamed-Laïd Al Khalifa de Constantine et au centre culturel M’hamed-Yazid d’El Khroub.

La ville du malouf s’attend aussi à de nouvelles échéances en fin de cet été. Une méga-exposition Les échanges intellectuels Bejaia-Tlemcen sera accessible au grand public durant tout le mois d’août prochain à El Khroub, la petite ville située à une dizaine de km de Constantine.

D’après son président de l’Assemblée populaire communale, Abdelhamid Aberkane, cette exposition sera un aperçu sur les aventures intellectuelles ayant favorisé le rapprochement de ces deux villes prestigieuses. Montée déjà en 2011 dans le contexte de la manifestation Tlemcen capitale de la culture islamique, elle sera notamment composée de fresques géantes, de représentations de l’architecture et des patrimoines matériel et immatériel des capitales des Zianides et des Hammadides.

Installée dans un grand chapiteau à proximité de la maison de jeunes Abdelhamid-Bouchouk, elle comprend des figurines, des œuvres calligraphiques, des échantillons d’habits traditionnels et d’apparat, des pièces de monnaies frappées à l’effigie des souverains de l’époque, des médaillons, des ouvrages d’art, des manuscrits, des images, des livres anciens aussi rares que précieux, des toiles de peinture et des sculptures.

Cette méga-exposition, domiciliée de manière permanente dans un ancien fort transformé en musée, sur les hauteurs de la ville de Béjaïa, fera le voyage jusqu’à El Khroub dans un convoi exceptionnel de trois camions de gros tonnage.

L’autre attraction prévue à Constantine en octobre prochain est une super- fantasia. D’après le wali de Constanine, Hocine Ouadah, un millier de cavaliers viendront de plusieurs pays arabes. Ce sera une « première » à l’échelle du pays. Au sujet du lieu où doit se dérouler cette grande exhibition, la décision sera prise avec les autorités locales lors de la visite du président de la Fédération équestre algérienne, après la fête de l’aïd el fitr. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email