-- -- -- / -- -- --
Nationale

Après l’acquisition de centaines de milliers de tests: Renforcement du diagnostic ciblé

Après l’acquisition de centaines de milliers de tests: Renforcement du diagnostic ciblé

Le gouvernement envisage de renforcer prochainement le diagnostic ciblé, comme méthode permettant d’accélérer la cadence de la lutte contre le coronavirus à travers l’identification des cas suspects en ayant recours à des tests sérologiques rapides.

Dans une déclaration au Jeune Indépendant, le docteur Abdelkrim Touahria , membre du Comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie Covid19, a affirmé hier que « ces tests sont censés se faire à partir du sang en détectant des anticorps contre le virus Covid-19. Ils viennent ainsi consolider la mobilisation des moyens en la matière en sus des centaines de milliers de tests obtenus ces dernières semaines”.

Affichant d’emblée son optimisme, Dr Touahria a indiqué que la situation semble peu à peu maitrisable avant de s’étaler sur les détails des cas pris en charge. Il a expliqué que le nombre des cas confirmés ayant atteint ce mardi 2070 cas, reflète les sujets, dont le test est positif au Covid-19 et répartis sur 47 wilayas. Il s’agit, poursuit-il, d’un diagnostic biologique par le test PCR effectué sur les personnes qui se présentent aux structures hospitalières et portent des symptômes.

Sur ce point, le président de l’Ordre national des pharmaciens, a tenu à préciser que dans certains des cas accueillis dans les hôpitaux où il n’y a pas les annexes de l’Institut Pasteur, il a fallu recourir à d’autres moyens de dépistage. Ce sont notamment les tests radiologiques, tel l’examen scanner TDM et le télé thorax qui sont utilisés par le staff médical dans les hôpitaux pour constater si la personne est infectée ou pas.

Cependant, Dr Touahria rappelle dans ce sillage qu’après un manque des tests enregistré au début de la crise sanitaire, l’Etat a obtenu récemment des centaines de milliers de tests. Cela permettra d’effectuer des diagnostics ciblés à commencer par le personnel soignant , exposé directement au risque de contagion au sein des établissements hospitaliers.

Concernant le traitement, le spécialiste a relevé que l’on traite les cas confirmés positifs par le diagnostic biologique (PCR) ou par le diagnostic clinique pour les personnes portant des symptômes tel que le mal de gorge, la fièvre, la toux ou encore les difficulté respiratoires dans les cas sévères. Ils sont aussi mis sous traitement pour les cas ayant subi un diagnostic radiologique. Ces deux dernières catégories s’inscrivent, précise-t-il, dans les cas dits « suspects ».

Validé depuis plus de deux semaines par le Comité chargé du suivi de l’épidémie, le traitement à la chloroquine , fabriquée localement, a prouvé son efficacité dans la lutte contre le Covid-19, fait-il observer. Toutefois, l’on souligne que ce traitement n’est pas destiné à tout le monde et ne doit pas être administré que sous le contrôle des spécialistes.

Pour ce qui est des personnes rapatriés soumises systématiquement aux mesures de l’isolement, Dr Touahria a indiqué, qu’elles sont prises en charge depuis leur arrivée au territoire national. “On conduisait immédiatement les cas suspect vers les structures hospitalières, et par le suivi assuré pour le reste des personnes confinées pour une durée de 14 jours dans des hôtels.”

Le bilan du Comité scientifique, arrêté au mardi 14 avril, recense, rappelons-le, 199 cas soumis à l’hospitalisation dans les soins intensifs, soit 16% des lits disponibles à travers les services de réanimation des différentes structures hospitalières et la guérison de 691 cas. L’on déplore selon le même bilan le décès 326 cas nombre total depuis le début de la crise sanitaire répartis sur 38 wilayas.

Le respect des conditions d’hygiène individuelles et collectives par tous les citoyens demeure un élément primordial dans la lutte contre le Covid-19 et pourrait venir en appoint à la stratégie de riposte du système de santé national.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email