-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Application de la nouvelle loi sur la santé dans une année

Application de la nouvelle loi sur la santé dans une année

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf a annoncé que la nouvelle loi (bien nouvelle loi) sur la santé sera adopté en fin 2015 et appliqué dans une année.

Dans une déclaration à la presse en marge de la rencontre régionale d’évaluation de la situation de la santé dans les wilayas du sud-ouest et des Hauts plateaux, le ministre a souligné que l’application totale de la loi sur la santé, qui nécessite une durée de deux ans, sera appliqué au courant d’une année, du moins à
90 %.

“Pour l’application de cette loi, le ministère de la Santé, est en phase de préparation des décrets et décisions qui verront le jour après son approbation”, a indiqué Abdelmalek Boudiaf.
A une question concernant le secteur sanitaire privé, le ministre a affirmé que ce secteur qui compte 4.900 lits est “un complément” vers lequel se dirige une frange de la société, doit respecter le cahier de charges. 

Lors de la rencontre régionale d’évaluation, ouverte lundi à Oran, le ministre a présenté, les principaux ateliers de 2016, année considéree comme “étape décisive” dans le parcours des profondes réformes que connait le système sanitaire.

Par la même occasion, il a appelé l’ensemble des acteurs à mettre en place des réseaux intégrés de prise en charge des besoins sanitaires du citoyen et à poursuivre la vulgarisation d’externalisation des consultations médicales spécialisées vers les polycliniques.

M. Abdelmalek Boudiaf a insisté, en outre, sur la nécessité de créer des réseaux informatiques dans les établissements pour relier les services médicaux et administratifs, de généraliser la création d’unités de soins à domicile et de réorganiser le service de pharmacie de tous les hôpitaux. 

Il a donné des instructions pour doter les hôpitaux d’emballages des médicaments pour réduire les coûts et poursuivre l’application des conventions de jumelage.

Plusieurs interventions de responsables centraux, des directions de la santé et de la population de neuf wilayas du Sud-ouest et des Hauts plateaux sont programmées lors de cette rencontre de deux jours.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email