-- -- -- / -- -- --
Nationale

Appel au dialogue : Jil Jadid pose ses conditions

Appel au dialogue : Jil Jadid pose ses conditions

Le président de Jil Jadid, Sofiane Djilali, a souligné hier à Alger que son parti “a toujours défendu le principe du dialogue”, ajoutant s’attendre à des “gestes forts” de la part du Président élu Abdelmadjid Tebboune.

Lors d’une conférence de presse au siège de son parti, Sofiane Djilali a rappelé que Jil Jadid “n’a soutenu aucun candidat pour la présidentielle du 12 décembre. Cependant, conscients de la complexité de la situation que traverse le pays, nous interagirons avec responsabilité avec le nouveau président de la République”.

“Nous aurons à prendre position, en toute indépendance, sur les différents sujets”, a-t-il dit, soulignant que sa formation politique “jugera, au fur et à mesure, des actes concrets que décideront les autorités, notamment en ce qui concerne la construction d’un Etat de droit et de la démocratie”.

Soulignant que son parti “a toujours défendu le principe du dialogue”, il a estimé que le mouvement populaire “a permis de démanteler un régime corrompu et dangereux pour le peuple, et ce dans un pacifisme admirable”.

Par ailleurs, le candidat à la présidentielle Abdelkader Bengrina a adressé un message de félicitations à Abdelmadjid Tebboune pour sa victoire à l’élection présidentielle, par lequel il lui a fait part de sa satisfaction quant au retour des institutions à la légitimité populaire.

Suite à l’annonce par le Conseil constitutionnel des résultats officiels de l’élection présidentielle, “nous notons avec satisfaction l’arrivée de l’Algérie à bon port et le retour à la légitimité populaire de nos institutions, à leur tête la présidence de la République”, a écrit Bengrina, exprimant son souhait de voir émerger “la nouvelle Algérie qui répond à toutes les aspirations du Hirak béni mené par ses enfants et l’ensemble des forces vives illustrée en la cohésion de l’Armée avec le peuple dans les moments les plus durs”.

Le président du mouvement El Bina a également émis le vœu de voir le Président élu réussir à réaliser “la stabilité, le développement, la justice et la liberté” et l’édification d’une Algérie avec la participation de tous les Algériens dans le cadre de la coopération entre l’ensemble des composantes du pays, en accordant l’opportunité aux compétences nationales, où qu’elles soient, notamment les jeunes compétences à l’intérieur et à l’extérieur du pays”.

“L’Algérie d’aujourd’hui est passée par de grandes expériences desquelles nous devons tirer d’importants enseignements pour pouvoir construire un meilleur avenir, et ce à travers un large dialogue, un véritable renouvellement des institutions de la République basé sur le libre choix citoyen et la vision claire des besoins du pays, ses intérêts stratégiques et sa capacité à faire face aux défis, danger et agendas qui guettent l’avenir de notre peuple”, a écrit Bengrina.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email