Appel à un embargo sur la vente d’armes à Israël : La résolution adoptée à l’ONU – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


MENASahel

Appel à un embargo sur la vente d’armes à Israël : La résolution adoptée à l’ONU

Appel à un embargo sur la vente d’armes à Israël : La résolution adoptée à l’ONU

L’Algérie poursuit sa pression sur la communauté internationale pour qu’elle parvienne à condamner l’entité sioniste sur ses crimes abjects dans la bande de Gaza et surtout cesser toute livraison d’armes.  

Après son déploiement acharné pour la fin de l’agression sioniste sur les populations civiles palestiniennes, couronné par une résolution historique du Conseil de sécurité de l’ONU, adopté à l’unanimité, exigeant un cessez-le-feu immédiat à Gaza, l’Algérie a mené un autre combat, ratissant large pour parvenir à la fin de la vente d’armes à l’entité sioniste.

Hier, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a adopté une résolution appelant à l’arrêt de toute vente d’armes à l’entité sioniste. 28 des 47 membres du Conseil ont voté en faveur du texte, six ont voté contre, dont les Etats-Unis et l’Allemagne. Treize pays, dont la France, l’Inde et le Japon, se sont abstenus.

Ce texte a été présenté par le Pakistan au nom de 55 des 56 pays membres de l’ONU faisant partie de l’Organisation de coopération islamique (OCI), l’exception étant l’Albanie.

La décision du Conseil des droits de l’homme est la première du genre depuis le début de l’agression sioniste contre Gaza.

Outre la vente, le transfert et la livraison d’armes, de munitions et d’autres équipements militaires à l’entité sioniste, le document appelle également l’entité sioniste à « mettre fin à son occupation » du territoire palestinien occupé depuis 1967, y compris El Qods-Est.

Il demande également que « l’entité sioniste lève immédiatement son blocus sur la bande de Gaza et toutes les autres formes de punition collective ».

La résolution « condamne l’utilisation d’armes explosives à large rayon d’action par l’entité sioniste dans les zones peuplées de Gaza » et l’utilisation de l’intelligence artificielle « pour aider à la prise de décision militaire susceptible de contribuer à des crimes internationaux ».

Ainsi, l’Algérie, par la voix de son représentant permanent à l’ONU, Amar Bendjama, avait souligné que la condamnation exprimée par les membres participant à la réunion du Conseil de sécurité sur le désarmement et la non-prolifération nucléaire, dénonçant les menaces nucléaires de l’entité sioniste, « en particulier la menace d’utiliser des armes nucléaires sur Gaza, doit se traduire par des actions concrètes ».

L’ambassadrice Salima Abdelhak, représentante permanente de l’Algérie auprès de l’OIAC, avait, de son côté, exprimé « ses préoccupations concernant la tragédie palestinienne, et condamné les actes et les atrocités commis par l’occupant sioniste contre le peuple palestinien en violation flagrante du droit international ».

En outre, des voix se sont élevées de par le monde pour appeler à un embargo sur la livraison d’armes à l’entité sioniste. En Grande-Bretagne, des dizaines de députés et membres de la Chambre des Lords ont appelé le gouvernement britannique à mettre fin aux ventes d’armes à l’entité sioniste, soulignant les mesures prises par d’autres pays en ce sens, comme le Canada, la Belgique, l’Italie et l’Espagne.

Pour sa part, la rapporteuse spéciale des Nations unies sur les défenseurs des droits humains, Mary Lawlor, a affirmé que fournir des armes à l’entité sioniste serait une « guerre contre les droits de l’homme qu’aucun argument moral ne peut justifier ».

Un nombre croissant d’organisations humanitaires et de défense des droits humains ont également demandé la suspension des ventes d’armes à l’entité sioniste, notamment Oxfam, Save the Children et Amnesty International.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email