-- -- -- / -- -- --
Nationale

Appel à son élargissement aux prestations de formation

Les participants au 3e Salon national de la formation continue, de la formation par apprentissage et du recrutement en alternance ont recommandé l’élargissement du crédit à la consommation aux « prestations de formation ».

Les participants à la troisième édition de cette manifestation, tenue récemment à Alger, ont ainsi recommandé d’élargir le crédit à la consommation, récemment réintroduit, aux « prestations de formation », de sorte, ont-ils argué, à « permettre aux demandeurs d’accéder à la formation de leur choix ».

Les animateurs de ce Salon ont par ailleurs salué l’introduction dans le projet de révision de la Constitution d’une disposition (article 55), laquelle stipule que « l’Etat œuvre à la promotion de l’apprentissage et met en place les politiques d’aide à la création d’emploi ». 

L’apprentissage « doit être le mode privilégié » de la formation professionnelle « initiale pour le développement des compétences et des qualifications qui doivent déboucher sur une insertion professionnelle au sein des entreprises où s’effectue le stage d’apprentissage », ont-ils également souligné dans leurs recommandations.

En outre, les participants ont émis le souhait que le taux de formation par apprentissage atteigne 70% et que les écoles privées participent à « l’effort national » favorisant ce mode de formation, préconisant que soient « amendés ou révisés », à cet effet, les textes et règlements régissant cette activité.

Partant du constat d’un « manque d’adéquation » entre les formations et les spécialités dispensées dans les universités, les grandes écoles et les autres institutions autonomes, il a été également recommandé la mise en place d’un « centre de carrière » au niveau de ces établissements de formation. Cette mesure contribuerait à créer des « passerelles » entre le monde de la formation et celui du travail ainsi que la sphère économique, « à l’image de ce qui existe dans les pays développés ».

Outre cet apport, ces centres jouent un rôle d’ « information et de préparation » des étudiants à l’insertion professionnelle, permettant aux entreprises d’« identifier des profils adaptés à leurs besoins de développement ». De ce fait, ils participent aux missions de « veille » et de « feedback » pour les institutions de formation.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email