APC de Médéa : Kerrache Saadedine nouveau président  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

APC de Médéa : Kerrache Saadedine nouveau président 

APC de Médéa : Kerrache Saadedine nouveau président 

C’est dans une ambiance électrique que s’est déroulée la séance de vote pour la désignation du président de l’APC de Médéa chef-lieu de wilaya après plusieurs jours de consultations entre les différentes formations politiques qui n’ont pas abouti au choix consensuel d’un candidat.

Il a fallu attendre l’issue des tractations entre les candidats qui ont été départagées par la voie de l’urne et la présidence de l’APC qui est revenue à M. Kerrache Saadedine du parti Fadj Djedid.

En effet, la séance de vote des 33 élus issus des élections du 27 novembre 2021 pour départager les noms des 2 candidats proposés à la tête de la commune s’est soldée par l’élection de M. Kerrache Saadedine du parti Fadjr Djadid dquia été crédité de 21 voix contre 11 voix pour son concurrent Sofiane Djamel Eddine du FLN.

La cérémonie d’installation des membres de l’APC de Médéa, a été présidée par le wali, Djahid Mous, en présence de la commission de sécurité, de députés, des représentants de la société civile, du médiateur de la République, une séance au cours de laquelle le wali a prononcé une allocution en exhortant les élus à faire preuve de pondération avant de se retirer dans le bureau du P/APC pour attendre le résultat de l’élection entre les 33 élus pour ensuite procéder à l’installation du nouveau président de l’APC de la commune chef-lieu de wilaya,

Comme toute élection, l’alliance entre le FLN, le MSP et Binaa qui comptent une majorité relative du nombre d’élus, soit 17 élus sur 33 qui composent l’APC, n’ont pu s’entendre sur leur candidat pour affronter le candidat de l’autre alliance formée des listes Fadj Djedid, Moustakbel, Saout chaab et 2 listes indépendantes.

Selon certaines indiscrétions, la victoire de la 2è alliance regroupant les partis Fadjar Djedid a été soutenue par des voix de la 1è alliance regroupant le FLN, le MSP et Binaa mais opposées au choix d’un candidat du FLN qui compte un mandat à son actif.

C’est aussi la 1é fois que le FLN perd le siège de la présidence de l’APC de Médéa, si l’on exclut la parenthèse de l’ex-FIS, avec l’arrivée de jeunes loups de la politique qui envisagent également de s’emparer des sièges aux élections sénatoriales qui auront lieu dans quelques jours pour le renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email