APC d’Aïn El Hammam : Cinq élus devant le juge – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

APC d’Aïn El Hammam : Cinq élus devant le juge

APC d’Aïn El Hammam : Cinq élus devant le juge

Le Premier magistrat de la commune d’Aïn El Hammam et quatre autres élus locaux se sont retrouvés, ce lundi, en procès devant le juge du tribunal correction de Tizi Ouzou. Les cinq accusés, dont une femme, sont poursuivis pour injures, diffamation et intimidation. La victime n’est autre qu’un fonctionnaire de la même APC.

Les faits remontent à l’année passée, plus exactement à la période de la campagne électorale pour les élections locales. Le fonctionnaire, c’est-à-dire la victime, a participé, selon le contrat moral qu’il a signé avec les cinq mis en cause, à la campagne électorale en profit de ceux-ci.

Dans le cadre de cette affaire, des fuites d’informations ont eu lieu et des vidéos ont circulé à travers les réseaux sociaux, ayant conduit aggraver la situation. Le fonctionnaire a décidé de déposer plainte contre les cinq mis en cause auprès du tribunal d’Aïn El Hammam. Cependant, le juge d’instruction de cette institution, ayant jugé son indisposition à juger l’affaire puisqu’il s’agissait du premier magistrat local et des autres élus, a saisi le président de la Cour de Tizi Ouzou d’une requête pour la prise en charge de cette affaire.

Celui-ci, après étude et examen, a chargé le juge d’instruction près le tribunal de Tizi Ouzou qui a instruit à charge les cinq élus. Suite ç quoi, il a transmis le dossier au tribunal correctionnel de Tizi Ouzou. C’est ainsi que le premier magistrat de la commune d’Aïn El Hammam et les quatre autres élus se sont retrouvés, ce lundi, devant le juge.

Lors du procès, les cinq mis en cause n’ont pas nié les faits qui leur sont reprochés. Cependant, ils ont déclaré regretter leur acte. S’agissant de leurs avocats, en revanche, ils ont axé leur stratégie sur le rejet pur et simple des accusations pesées contre leurs clients. Quant à la défense, elle a exigé que le verdict rendu soit publié, et ce, en vertu du code pénal. Le verdict en question sera rendu le 8 janvier prochain.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email