-- -- -- / -- -- --
Nationale

Annaba : Nouvelle manifestation contre le système

Annaba : Nouvelle manifestation contre le système

Finalement, la population des 12 communes de la wilaya d’Annaba ne lâche pas prise concernant le départ du système politique actuel et l’instauration d’une deuxième République.Ce vendredi encore, des milliers de manifestants venant des quatre coins de la « Coquette » se sont rassemblés sur le Cours de la Révolution et ses places limitrophes pour scander une fois de plus : « Dégage Bensalah et Bedoui », « Non aux élections de la honte du 4 juillet », « Djazair Hora democratia » et aussi « Gaid Salah dégage ! ».

Pour ce treizième vendredi, les habitués des manifestations précédentes auront constaté que la colère des manifestants a augmenté de plusieurs crans hier, tant par les cris lancés que par la virulence des slogans : « Tous sarakine, Gaïd Salah est le chef de bande », « Fakou Gaïd Salah veut jouer Sissi, le peuple algérien n’est pas égyptien ! », et « Oui pour un Etat civil, non pour un Etat militaire ! ». Dans le même réflexe de colère, les manifestants iront loin même pour dénoncer ce qu’ils qualifient de « parodie judiciaire » la présentation d’Ahmed Ouyahia et de Abdelamalek Sellal devant la justice : « Fakou, Fakou, nous voulons la prison pour Ouyahia et Sellal », « Kima les Kouninef, kima Ouyahia et Sellal, la prison ».

Côtoyés, plusieurs protestataires pensent que « c’est injuste » qu’aucune avancée n’ait été enregistrée concernant les doléances populaires depuis le 22 février. « Mais nous continuerons à manifester pacifiquement, parce que nous savons, comme le démontre l’ Histoire, que le peuple aura toujours raison ! » Il est à signaler que plusieurs personnes âgées se sont évanouies par suite de la chaleur et du jeûne. Heureusement la présence de plusieurs médecins parmi les manifestants, valises médicales à la main, a permis de prodiguer les premiers soins à même le Cours de la Révolution. Ce qui est sûr, ce qui a émané hier de ce treizième rendez-vous populaire est, surtout, l’image d’un peuple décidé à changer son destin.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email