-- -- -- / -- -- --
Nationale

Annaba : « Non au recyclage du système ! »

Annaba : « Non au recyclage du système ! »

Par dizaines de milliers, les citoyens d’Annaba sont sortis pour rejeter le système politique actuel et les élections du 12 décembre. Sous une pluie battante accompagnée de vents violents, les manifestants, dans cette 36e marche hebdomadaire de mobilisation citoyenne, ont démontré encore une fois leur détermination du rejet total du système politique toujours en place. Les rues d’Annaba étaient hier noires de monde et, selon les premiers constats, la mobilisation citoyenne va crescendo par rapport aux précédentes manifestations citoyennes.

Femmes et hommes, tous âges confondus, ont longuement scandés d’une même voix : « Makanach intikhbat, echaab houa essaid, houa li kakr ! » (Il n’y aura pas d’élection, le peuple est maitre et c’est lui qui décide !), « Doula madania mach aaskaria ! » (Un Etat civil non militaire !) , « El Hirak yastmar hata el nihaya ! » (Le mouvement de révolte continuera jusqu’à la fin !), « Non au recyclage du système !), « Bedoui, Bensalah, Gaid Salah dégagez ! », « El Dzazair taa el dzairoun mach taa el isbat ! » (L’Algérie appartient aux algériens et non aux bandes malfaiteurs !).

Autant de slogans déjà scandés lors des marches de protestation précédentes et qui sont devenus désormais le leitmotiv des manifestants qui, apparemment, montrent qu’ils sont loin de lâcher prise contre le système politique toujours en place. Aussi, les manifestants n’ont cessé de réitérer leur soutien inconditionnel aux détenus d’opinion, exigeant leur libération immédiate. « Libérez khaoutna ! » (Libérez nos frères !). Comme dans chaque rendez-vous de protestation populaire, le vice-ministre de la Défense et chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah, n’est pas épargné par les manifestants en colère qui lui jurent des moments sombres. Enfin, il faut signaler un moment émouvant de cette 36e manifestation quand les manifestants, sur le Cours de la Révolution, sous une pluie en furie, ont écouté sans bouger l’hymne national, « Qassamen ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email