-- -- -- / -- -- --
Nationale

Annaba: Entre psychose des citoyens et manque de test PCR

Annaba: Entre psychose des citoyens et manque de test PCR

Pour la première fois depuis le déclenchement du nouveau coronavirus, les hôpitaux spécialisés dans le dépistage de la Covid-19 sont pris d’assaut par des centaines de citoyens pour se faire dépister, a-t-on constaté ce dimanche sur place.

Après les longues files d’attente, la réponse des médecins spécialisés sur le test PCR aux personnes voulant se faire dépister est vaine : plus de kits de tests COVID-19 et qu’il faut revenir le lendemain.

Les dernières instructions des autorités publiques, portant sur l’interdiction de circulation pendant une semaine à partir de vendredi dernier, semblent avoir provoqué une onde de choc chez la population, déclenchant ainsi des suspicions chez beaucoup de citoyens, angoissés à l’idée de se sentir contaminés.

Le centre du tri du centre de santé, l’hôpital Dorban et l’hôpital Ibn Sina ne disposent plus de kits de tests Covid-19. 
L’étrange dans cette psychose hypocondriaque, c’est qu’on ne trouve aucune explication rationnelle.
Surtout par le fait qu’il y a à peine trois jours, très peu de personnes se rendent aux centres d’analyse pour se faire dépister. Ou encore une forte majorité de ces personnes ont carrément oublié l’existence de la Covid-19.
On se promène, on entre dans les magasins, on touche à tout sans les moyens de protection et le respect des gestes barrières.
Une situation qui avait fait révolter le directeur de la santé et de la population, Abdelnacer Dameche, qui avait déclaré à la presse que « l’affluence est importante, maintenant que la maladie se propage vite et voilà maintenant que tout le monde veut faire un test ». 
Et pis encore avant d’ajouter : « Quand on a dit à tout le monde de se prémunir, porter la bavette et de se confiner, peu de personnes nous ont écoutés. Et maintenant que le virus circule dans la rue, tout le monde veut faire un PCR ».

Pour le moment, la situation est chaotique au niveau des hôpitaux et seuls les malades gravement atteint sont admis. Pour rappel, un nouveau laboratoire de dépistage de la Covid-19 a été installé mercredi dernier au niveau de la plateforme de biologie moléculaire et virologie de l’Université Badji-Mokhtar d’Annaba.
Ce laboratoire, relevant de l’Institut Pasteur d’Alger, offre pour le moment 30 tests de dépistage par jour avec une possibilité d’augmenter sa capacité jusqu’à 200 tests par jour.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email