-- -- -- / -- -- --
Nationale

Annaba : Encore 53 harraga interceptés

Annaba : Encore 53 harraga interceptés

La harga reprend ! Bien que l’émigration clandestine ait été oubliée depuis l’avènement du hirak,ce mardi les garde-côtes de la station maritime principale d’Annaba sont intervenus en haute mer pour arrêter 53 personnes qui s’apprêtaient à rejoindre les cotes italiennes. Ainsi après les 24 harraga interceptés durant le mois d’avril dernier, ce sont 3 groupes distincts qui ont été arrêtés avant-hier en haute mer et ramenés sur la terre ferme hier vers 13h30. Le premier « contingent » de 27 personnes, à bord d’une embarcation de fortune équipée d’un moteur Suzuki de 40 chevaux, a été intercepté à 60 miles au nord de Ras El Hamra. Les trois autres, composés de 26 candidats à l’émigration clandestine à bord du même type d’embarcation, ont été arraisonnés à 80 miles au large et avait presque réussi à accoster sur les côtes italiennes, avant d’être pris en chasse et rattrapés par les garde-côtes italiens.

Ces derniers les ont remis à leurs homologues algériens qui les ont ramenés à Annaba hier dans le courant de l’après-midi. Selon nos sources, ces harraga dont 7 jeunes filles et 9 mineurs, tous originaires d’Annaba et Skikda, avaient embarqué de nuit à partir des plages de Sidi Salem, un petit village côtier distant d’une dizaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya. Cette localité était devenue le lieu de destination de prédilection des harraga qui viennent de partout. Ils y trouvent les passeurs et les embarcations censées les emmener de l’autre côté de la Méditerranée ; seulement, la plupart du temps, c’est le désenchantement, les arrestations, les poursuites judiciaires, ou pire encore, la disparition en mer en laissant derrière eux des parents qui continuent à les rechercher.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email