-- -- -- / -- -- --
Nationale

Annaba : Des ministres en tête de liste

Annaba : Des ministres en tête de liste

Incontestablement, c’est le Parti FLN qui domine à Annaba, suivi du RND et du PT dans la course pour la députation prévue en mai prochain. Les autres formations politiques, même appartenant au courant islamiste, peinent à se frayer une quatrième place.

Il y a aussi les indépendants qui sont nombreux à s’inscrire pour le prochain rendez-vous électoral, mais qui en sont pour le moment au stade de la collecte des signatures. Selon des sources sûres, c’est l’actuel ministre des Transports, Boudjema Talai, qui sera tête de liste à Annaba pour le FLN. 

Il sera suivi du milliardaire Baha-Eddine Tliba, malgré le peu d’estime que lui porte la population annabie ; il suffit pour cela d’écouter, à travers les principales artères de la Coquette les citoyens, tout âge confondu, critiquer ce personnage de la haute finance.

Quant au RND, dont le siège est situé en plein Cours de la Révolution, l’animation y est intense de jour comme de nuit et ses militants tentent aimablement de sensibiliser la population pour qu’elle y adhère. Tête de liste de ce parti : Mohamed Amir, ex-recteur de l’université Badji-Mokhtar d’Annaba, homme modeste et intellectuel qui a toujours gardé d’excellents contacts avec la population, même quand il a été par deux fois député.

Il faut signaler aussi que si le RND a conservé une bonne aura politique à Annaba, c’est aussi grâce à son leader, Ahmed Ouyahia, considéré par de nombreux citoyens « propre et honnête ».

Un officier supérieur retraité, rencontré aux abords du siège du RND nous déclare : « Je viens de récupérer ma carte d’adhérent ; si je suis devenu militant RND, c’est pour le programme de M. Ahmed Ouyahia que je considère comme un véritable homme d’Etat, une compétence certaine et un patriote sans égal (…) Regardez Ouyahia, il a occupé les plus hautes fonctions de l’Etat et toujours il sort sans aucune bavure. » Selon de nombreux observateurs, le RND pourra créer la surprise au prochain printemps.

Le Parti des travailleurs (PT) , selon des citoyens que nous avons approché, est également estimé à travers la carrure de madame Louisa Hanoune, native d’Annaba.

Cette estime de la population annabie a pour origine la mobilisation en permanence des élus du PT au côté des travailleurs. Des travailleurs de Ferrovial, d’ArcelorMittal Annaba, de l’Onalait et de plusieurs autres entreprises se souviennent : « Les élus du PT étaient toujours là, ils nous soutenaient et transmettaient nos doléances aux plus hautes autorités du pays. »

Concernant, les partis politiques d’influence islamiste, c’est le silence total ; aucune activité n’est enregistrée et certains militants de ces formations politiques confessent aux journalistes qui les questionnent : « Nous nous préparons. Salut à bientôt « . 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email