-- -- -- / -- -- --
Nationale

ANGEM de Tizi Ouzou : Un dispositif économique aux grandes ambitions

ANGEM de Tizi Ouzou : Un dispositif économique aux grandes ambitions

L’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM) a été réfléchi et pensé par ses initiateurs (l’Etat) comme un instrument de réalisation de la politique du gouvernement pour la lutte contre le chômage et la précarité.

En réalité, c’est un véritable dispositif économique, et qui, par conséquent, mérite de grandes ambitions.
L’Algérie est peut-être le seul pays à accorder des crédits dont le plafond peut atteindre 1 000 000,00 DA à tous les citoyens âgés, de I8 ans et plus, pour créer leurs propres entreprises. Même aux Etats-Unis d’Amérique, les banquiers « pressent comme des citrons « les demandeurs de crédits. Le banquier ne lâche son dollar quand est convaincu que le projet qui est soumis pour financement lui garantit le remboursement.

Et avec bénéficie par bleu ! Dans notre « tendre et chère Algérie « , rien de tout cela. Rien que pour la wilaya de Tizi-Ouzou, et depuis le début de l’année en cours jusqu’au mois de septembre, pas moins de 3 014 dossiers de demandes ont été introduits aux services de l’ANGEM (Antenne de la wilaya de Tizi-Ouzou). Quelques 1 500 dossiers sont introduits dans le cadre du programme d’achat de la matière première (PAMP), dont le financement peut atteindre 100 000 DA et remis au bénéficiaire directement en espèces, et I5I2 dossiers sont enregistrés au titre du programme à financement bancaire (PAB).

C’est ce que nous a révélé, hier, Mme Nouara Chouachi, directrice de l’ANGEM, antenne de la wilaya de Tizi-Ouzou, à l’occasion du coup d’envoi des journées portes ouvertes, une manifestation de trois jours que ses services ont organisé à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou. Notre interlocutrice assure également que ses services ont accordé en tout 1 903 PNR.

De ces 1 903 PNR octroyés, 1 228 concernent l’achat de matière première et 675 des projets. S’agissant de bénéficiaires des PNR, 1 093 sont des femmes et sont des hommes. Par secteurs d’activités, le tableau se présente ainsi : l’agriculture= 4I4 (PNR) ; la petite industrie= 2I5 ; le bâtiment et travaux publics (BTP)= 85 ; prestations services= 503 ; artisanat= 577 ; commerce= I09. Le nombre d’emplois créés est de 2 750.

Notons également que les handicapés et la population ayant connu un séjour carcéral ne sont pas oubliés. En effet, les personnes handicapées ont introduit 8 demandes et 4 d’entre-elles ont bénéficié d’un financement. Quant aux ex-détenus, leurs demandes s’élèvent à I4 et 9 ont bénéficié d’un avis favorable. Notons enfin que cette manifestation de L’ANGEM, antenne de la wilaya de Tizi-Ouzou a attiré beaucoup de monde hier. Quant aux exposants, leur nombre a été de 42. Et pour dire vrai, en matière de produits exposés, il y’en a pour tous les goûts et pour tous les besoins. Du lapin jusqu’à l’outil industriel via le produit informationnel.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email