Elevage bovin : Renforcement de la collaboration génétique avec les Etats-Unis – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Elevage bovin : Renforcement de la collaboration génétique avec les Etats-Unis

Elevage bovin : Renforcement de la collaboration génétique avec les Etats-Unis

L’amélioration de l’élevage bovin à travers les techniques de la génétique était au centre de la première rencontre mondiale qui réunit des experts américains et algériens depuis ce lundi à Alger.

L’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Elizabeth Moore Aubin, a déclaré que « les Etats-Unis sont fiers de partager leur recherche et leur savoir-faire dans le domaine de la génétique avec l’Algérie pour faire progresser les processus utilisés dans les industries laitières d’élevage », lors de son allocution d’ouverture de la première Rencontre mondiale de collaboration génétique pour l’amélioration de l’élevage bovin.

Cette rencontre, organisée par l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Algérie, se déroule en présence d’experts américains pour échanger, durant trois jours, connaissances et expériences avec leurs pairs algériens sur les moyens concrets de partenariat dans le domaine de la génétique bovine. La rencontre a ainsi réuni des intervenants experts des secteurs privé et gouvernemental américain représentant divers domaines, dont des vétérinaires, des exportateurs de bovins, des généticiens, des experts en semence et en embryons bovins.

L’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie a également exprimé sa fierté que l’Algérie soit le premier pays à accueillir un tel événement organisé pour la première fois à l’étranger par l’industrie américaine de la génétique,

En outre, elle a annoncé que « l’Algérie et les Etats-Unis disposent désormais de deux certificats sanitaires bilatéraux génétiques bovins », ajoutant qu’« en tant qu’ambassadrice, je suis fière que la technologie génétique américaine ait joué un rôle clé dans l’expansion de la production de la dinde et du poulet en Algérie au cours de la dernière décennie. Maintenant, nous avons hâte de voir des vaches qui naîtront en Algérie avec une génétique américaine ».

Dans ce sillage, Elizabeth Moore Aubin a mis en exergue le fait que les technologies génétiques américaines peuvent représenter un énorme potentiel pour l’industrie bovine algérienne en fournissant des solutions de qualité afin de renforcer l’autonomie de la production agricole de produits laitiers et de viande.

En marge de la rencontre, Viondetta Lopez, directrice des politiques commerciales du département américain de l’Agriculture, a indiqué que « les scientifiques américains présents en Algérie vont échanger avec leurs homologues algériens, notamment les services vétérinaires du ministère algérien de l’Agriculture, pour identifier les prochaines étapes de collaboration et de partenariat avec le département américains de l’Agriculture».

 Pour sa part, Catherine Bowers, directrice des services vétérinaires du département américain de l’Agriculture, a souligné que « parmi les piliers de la collaboration entre les experts américains et algériens, c’est celui d’identifier les meilleures opportunités de partenariat pour rehausser la santé et la productivité animale ». Elle a ajouté que le groupe de scientifiques américains présent à Alger propose un programme qui couvre l’ensemble du processus d’amélioration génétique du bétail d’un point de vue théorique, mais également pratique afin qu’il soit applicable dans une ferme algérienne

Il convient de noter que cette rencontre a été organisée par le bureau des affaires agricoles de l’USDA (département américain de l’Agriculture) à l’ambassade des Etats-Unis à Alger et les services vétérinaires américains (APHIS). Parmi les délégués présents figuraient l’America Livestock Export Promotion Association (LEA), la National Association of Animal Breede (NAAB), World Wide Sires, Ltd., Alta Genetics et le Wisconsin Veterinary Diagnostic Laboratory de l’université du Wisconsin-Madison.

La génétique bovine a été exportée pour la première fois des Etats-Unis dans les années 1960. Aujourd’hui, la génétique bovine américaine est à la pointe de la qualité génétique et est exportée dans plus de 116 pays, contribuant ainsi de manière significative à nourrir la population mondiale croissante.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email