-- -- -- / -- -- --
Nationale

Amara Benyounès plaide pour la consécration de la démocratie

Amara Benyounès plaide pour la consécration de la démocratie

Le secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounès, a affirmé hier à Alger que la consécration de la démocratie est la seule immunité contre les dangers qui guettent l’Algérie.

Lors d’un meeting populaire à Alger clôturant les rencontres du parti dans les différentes wilayas, M. Benyounès a précisé que la démocratie ne peut se pratiquer sans l’existence d’une majorité forte pour réaliser l’équilibre politique. Le président du MPA a déploré dans ce sens l’absence d’une véritable opposition en Algérie.

Selon l’intervenant, le seul point commun entre les opposants c’est le « départ du Président Bouteflika », ajoutant que ces derniers doivent être conscients que le président de la République a accédé au pouvoir à l’issue d’élections et qu’il demeurera à son poste jusqu’à 2019.

Le SG du MPA a évoqué la situation, sécuritaire dans le pays qu’il a qualifiée de « situation exceptionnelle dans toute la région », saluant par la même occasion les efforts déployés par les forces de sécurité nationale pour assurer la protection du pays.

« Le peuple algérien refuse de tomber à nouveau dans la spirale de la violence, tout comme il refuse de revenir aux années d’avant 1990 qui ont induit une situation d’instabilité qui a duré dix ans », a expliqué M. Benyounès.

Selon le premier responsable du MPA, la revendication des droits de manière démocratique est une chose légitime à condition d’éviter les dérapages, condamnant par la même occasion la politique de deux poids deux mesures à laquelle recourent certaines parties lorsqu’il s’agit de l’Algérie.

« En dépit des protestations relevées en France en raison de la situation socio-économique, personne n’a parlé de printemps français, mais quant il s’agit de protestations de la population d’In Salah il y a deux ans pour contester l’extraction du gaz de schiste, des voix s’élèvent pour parler de chute de l’Etat et du système », a relevé M. Benyounès à ce sujet. Concernant la situation économique, le SG du MPA a plaidé pour des réformes profondes pour faire face à la chute des prix du pétrole et au recul des recettes de plus de 70%, selon les déclarations de responsables.

M. Benyounès a fait savoir que sa formation politique attend que le Premier ministre Abdelmalek Sellal annonce les détails du nouveau modèle économique pour exprimer sa position à ce sujet.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email