-- -- -- / -- -- --
Nationale

Amar Ghoul appelle à reporter la tenue de la tripartite

Amar Ghoul appelle à reporter la tenue de la tripartite

Le président de TAJ, Amar Ghoul, a appelé hier le gouvernement d’Ahmed Ouyahia à reporter le rendez-vous de la prochaine tripartite prévue au mois de septembre à Ghardaïa.

Ghoul, lors d’une conférence de presse en marge de la réunion du bureau politique de son parti à son siège social, a insisté sur           « l’importance de ce rendez-vous pour le gouvernement algérien» .

« Ce qui nécessite une réflexion approfondie, si nous devons tenir compte de la conjoncture actuelle « , a-t-il souligné.
Et d’ajouter : « A nos yeux, il est impératif d’élaborer une feuille de route permettant de mener à bien le programme de développement déjà entamé. » Et d’enchaîner : « Cette rencontre est cruciale et sa réussite est tributaire de l’implication de tous les partenaires sociaux « .

Pour ce qui est de sa participation aux élections locales prévues en novembre 2017, Ghoul a indiqué que « son parti a revu son redéploiement sur le territoire national, et sera présent dans les 1 541 communes lors de ces échéances « .

Le président de TAJ a indiqué par ailleurs que les instances dirigeantes de sa formation politique « n’ont pas cessé de travailler et de s’organiser durant toute cette saison estivale « . « Même si rien n’a été rendu public « , a-t-il dit.

« Cela veut dire que nous sommes très engagés pour réaliser des résultats plus performants que ceux réalisés lors des législatives précédentes « , a-t-il précisé. Ghoul n’a pas omis d’évoquer le message du président de la République à l’occasion de la journée nationale du Moudjahid, et d’appeler à mettre en valeur ce message dont la teneur sert immanquablement les intérêts supérieurs de la nation. « Son message est à prendre à sa juste valeur, d’autant plus que notre pays est devant plusieurs défis. »

C’est dans ce sens que Amar Ghoul a appelé à « une convergence entre toutes les parties composant l’échiquier politique national. « Nous devons arriver à un consensus permettant de mettre en application le programme de développement économique. »

« Le secteur économique mondial connait une congestion, et tous les modèles économiques adoptés dans différents pays ont fait preuve d’échec. Ce qui nécessite d’autres substituts en la matière, a-t-il déclaré ».

Il a ajouté : « Notre parti, et vu la conjoncture économique internationale, appelle tous les partenaires sociaux à s’unir autour des institutions de l’Etat, et à travailler la main dans la main pour aller de l’avant et assurer notre souveraineté économique. » En ce qui concerne le dossier sécuritaire, notamment les conflits qui touchent certains pays arabes, TAJ estime que « ces crises compromettent fortement la stabilité des nations « .

« L’Algérie, par sa position neutre, a su cependant s’impliquer diplomatiquement, avec sagesse et retenue, en appelant les parties concernées à un dialogue constructif et inclusif ».

Le président de TAJ a indiqué dans ce sillage que « les derniers attentats terroristes perpétrés un peu partout dans le monde ont été exploités davantage par les parties qui n’hésitent pas à afficher leur haine de l’Islam et des musulmans « . Et de il a conclu que « ces attitudes ne font qu’attiser les haines et semer l’extrémisme ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email