-- -- -- / -- -- --
Sports

Amar Brahmia : Je suis satisfait des résultats

Amar Brahmia : Je suis satisfait des résultats

En tant qu’ancien athlète et entraîneur, je suis dans l’ensemble satisfait des résultats obtenus. Je connais le niveau des Jeux Olympiques et la valeur de la médaille olympique. Nous avons pour le moment une médaille d’argent avant la finale du 1500 m. 

Il y a également la cinquième place du décathlonien Bourrada sans oublier les performances encourageantes de certains jeunes athlètes entre autres Bidani, Boudina et Hireche », a indiqué Brahmia lors d’une conférence de presse animée au Centre de presse du village olympique.

L’Algérie qui participe aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro avec 64 athlètes dont l’équipe de football, a obtenu pour le moment une seule médaille d’argent grâce à Taoufik Makhloufi sur 800 m.

Pour Amar Brahmia, il est encore tôt pour dresser un bilan définitif de la participation algérienne aux JO 2016, une mission qui incombe cependant aux fédérations sportives. D’autre part, le chef de mission de la délégation algérienne a affirmé que tous les moyens ont été mis à la disposition des athlètes sans distinction.

Le COA n’a jamais refusé quoi que ce soit à aucun athlète. Tous les moyens alloués à la commission de préparation des JO ont été repartis à tous les athlètes sans distinction aucune. Je prends l’exemple de l’haltérophile, le jeune Walid Bidani qui a bénéficié d’un stage à Antalya que son entraîneur Besbes a considéré comme le meilleur dans l’histoire de la préparation des athlètes dans cette discipline » a-t-il dit.

Cependant, Amar Brahmia a reconnu que des erreurs ont été commises mais sans préméditation. Nous avons commis des erreurs qui n’étaient pas préméditées, tout ce que nous avons fait, l’a été avec passion et dans l’intérêt du pays. Mais ces erreurs n’ont pas eu d’influence sur les performances des athlètes. La préparation pour les jeux a commence début 2013. Nous avons répondu favorablement à tout ce qu’ils ont demandé.

A titre d’exemple, nous avons payé aux Américains 100.000 dollars pour la préparation de certains athlètes algériens » a-t-il précisé. Par ailleurs, Amar Brahmia a démenti l’existence d’un conflit entre le COA et l’entraineur de Bourrada. Chacun est libre de dire ce qu’il veut, mais le COA est en train de faire son travail avec sérénité.

Ce que je peux affirmer c’est qu’il n’y a aucune influence sur la performance de l’athlète Bourrada, désormais dans le Top 10 mondial de l’histoire du décathlon » a tenu à souligner Brahmia.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email