-- -- -- / -- -- --
Culture

Allure maghrébine

Allure maghrébine

Ouverte ce lundi 13 mars à Oran sous le slogan Si le goual m’était conté, la onzième édition du Festival interculturel du conte compte une participation de 25 conteurs de pays étrangers et d’Algérie. 

Cette présente édition revêtira un caractère maghrébin. Aux côtés des conteurs algériens, deux de Tunisie, un du Maroc et un de Mauritanie seront présents à ce festival, d’après la présidente de l’association de promotion de la lecture Le Petit lecteur.

Cette manifestation entre dans le cadre du projet visant à valoriser et protéger le patrimoine immatériel financé par le ministère de la Culture et l’Union européenne (UE), elle permettra aux conteurs de présenter une série de contes populaires puisés du patrimoine oral des pays du Maghreb arabe, a précisé la conteuse Djamila Hamitou.

Le public oranais découvrira, lors de cette édition qui se poursuivra jusqu’au samedi 18 mars, des contes populaires animés par des conteurs du Liban, de Syrie, de France, d’Espagne, du Congo et des Etats Unis d’Amérique. Des conteurs de plusieurs wilayas d’Algérie dont Djamila Hamitou, Kada Benchemissa, Mahi Seddik, Fayçal Bouakkaz, Siham Salhi, Naima et Farès Idir animeront des halqas de goual pour raconter le conte populaire algérien en langues arabe et amazighe. Ce festival, parrainé par l’APC d’Oran, prévoit des halqa au niveau des établissements scolaires et universitaires, au parc Ibn Badis, dans des bibliothèques et des centres culturels d’Oran et de Tlemcen.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email