Allocution de Xi Jinping à la cérémonie de clôture du Forum d'affaires des BRICS – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Monde

Allocution de Xi Jinping à la cérémonie de clôture du Forum d’affaires des BRICS

Allocution de Xi Jinping à la cérémonie de clôture du Forum d’affaires des BRICS

RENFORCER LA SOLIDARITÉ ET LA COOPÉRATION POUR SURMONTER LES RISQUES ET LES DÉFIS ET BÂTIR ENSEMBLE UN MONDE MEILLEUR

Monsieur le Président Matamela Cyril Ramaphosa,

Chers Amis des milieux d’affaires,

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

Je tiens à adresser mes félicitations pour le succès du Forum d’affaires des BRICS en Afrique du Sud.

Il y a 10 ans, ensemble avec les dirigeants des autres pays des BRICS, j’ai été témoin de la création du Conseil d’affaires des BRICS ici en Afrique du Sud. Pendant la décennie passée, le Conseil, attaché à son engagement initial, a saisi les opportunités et approfondi la coopération, apportant par là une contribution active au développement économique et social des pays des BRICS et des énergies positives à la croissance économique mondiale.

Actuellement, les changements que traversent le monde, notre temps et l’Histoire s’opèrent de manière inédite, et l’humanité se trouve à une croisée critique. Poursuivre la coopération et l’interconnexion ou se diriger vers la division et la confrontation ? Préserver ensemble la paix et la stabilité ou basculer vers l’abîme d’une nouvelle guerre froide ? Réaliser la prospérité par l’ouverture et l’inclusion ou plonger dans la dépression à cause des actes arbitraires et intimidants ? Renforcer la confiance mutuelle à travers les échanges et l’inspiration mutuelle ou laisser l’orgueil et les préjugés obscurcir la conscience ? Le cours de l’Histoire dépend de notre choix.

Comme le dit un penseur chinois, « Celui qui suit la tendance générale réussira, celui qui agit à son encontre échouera ». Si l’humanité a réalisé un développement économique prodigieux et des progrès sociaux considérables pendant les décennies passées, c’est parce qu’elle a su tirer les enseignements des deux guerres mondiales et de la guerre froide, suivre la tendance historique de la mondialisation économique et s’engager dans la juste voie de l’ouverture, du développement et de la coopération gagnant-gagnant. Le monde d’aujourd’hui est une communauté d’avenir partagé pour le meilleur et le pire. Les peuples du monde ne veulent pas une nouvelle guerre froide ou de petits cercles, mais aspirent à un monde de paix durable, de sécurité universelle, de prospérité commune, ouvert, inclusif, propre et beau. C’est là la logique du progrès de l’Histoire et la tendance du développement de notre temps.

Il y a 10 ans, j’ai avancé la vision de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, invitant tous les pays à faire de notre Terre une grande famille harmonieuse. Face aux vagues déferlantes voire aux tempêtes violentes, les pays doivent avoir une juste perception du monde, de l’Histoire et de l’intérêt général, et traduire, par des actes concrets, la vision de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité en réalité.

— Nous devons promouvoir le développement et la prospérité pour tous. La plupart des marchés émergents et des pays en développement ont traversé le bourbier colonial et s’en sont tirés. Au prix d’efforts ardus et de sacrifices énormes, nous avons réalisé l’indépendance nationale et exploré sans relâche des voies de développement adaptées aux conditions nationales respectives. Tout ce que nous avons fait a pour objectif final d’apporter à nos peuples une vie heureuse. Pourtant, certain pays, ne voulant pas perdre son hégémonie, a multiplié les actes d’encerclement et de répression contre les marchés émergents et les pays en développement. Il cherche à endiguer tous ceux qui se développent bien et à entraver quiconque le rattrape. Mais comme je l’ai dit à plusieurs reprises, éteindre la lampe des autres n’apporte pas de la lumière à soi-même.

Chaque pays a le droit au développement et chaque peuple a la liberté de chercher une vie heureuse. J’ai lancé l’Initiative pour le développement mondial pour inviter la communauté internationale à poursuivre la voie du développement commun et redynamiser le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies. Grâce au soutien de différents pays, cette Initiative a gagné en profondeur et enregistré des progrès solides, et les projets de coopération se développent vigoureusement dans différents domaines. La Chine entend travailler avec les autres pays pour accélérer la coopération dans le cadre de cette Initiative, renforcer les moteurs du développement dans le monde, promouvoir sur tous les plans et en profondeur la réforme de l’Organisation mondiale du Commerce, relever les défis communs et contribuer au bien-être de tous les peuples.

— Nous devons travailler à réaliser la sécurité universelle. Ces dernières années, le monde est loin d’être tranquille. Nombre de pays et de régions ont souffert de guerres et de conflits, et des populations ont dû fuir leur foyer. La communauté internationale partage le souhait ardent d’éradiquer la cause profonde des conflits et des guerres et de trouver une solution fondamentale pour la stabilité durable dans le monde. Les faits montrent que l’élargissement continu des alliances militaires et l’extension de la sphère d’influence au détriment de l’espace sécuritaire des autres pays conduiront inévitablement à des dilemmes de sécurité et à l’insécurité de tous. C’est en poursuivant le nouveau concept de sécurité commune, intégrée, coopérative et durable que nous trouverons un chemin de la sécurité universelle.

J’ai avancé l’année dernière l’Initiative pour la sécurité mondiale, qui a déjà reçu le soutien de plus de 100 pays et organisations internationales. La Chine entend travailler avec les autres parties à mettre en œuvre cette Initiative, à poursuivre le dialogue et non la confrontation, à construire des partenariats et non des alliances, à rechercher la coopération et non le jeu à somme nulle, et à bâtir ensemble une communauté de sécurité.

— Nous devons poursuivre les échanges et l’inspiration mutuelle entre civilisations. Une fleur ne fait pas la beauté du printemps, et l’épanouissement des fleurs dans leur diversité peut amener le printemps partout dans le monde. La diversité est l’essence même de la civilisation humaine. C’est juste en raison de leurs différences en termes d’histoires, de cultures et de systèmes que les pays doivent développer des échanges, s’inspirer mutuellement, se compléter les uns les autres et progresser ensemble. Inciter délibérément à une opposition prétendant « la démocratie contre l’autoritarisme » et « la liberté contre le totalitarisme » ne mènera qu’à la fragmentation du monde et au conflit entre civilisations.

J’ai avancé l’Initiative pour la civilisation mondiale, appelant à promouvoir la diversité des civilisations dans le monde, à faire rayonner les valeurs communes de l’humanité et à renforcer les échanges et la coopération humains et culturels. La Chine sera heureuse de voir une participation active des pays à la coopération dans le cadre de cette Initiative pour faire prospérer les civilisations, briser les barrières aux échanges et perpétuer la civilisation humaine.

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

Un philosophe de la Chine antique disait : « Le changement est la nature de l’Univers. » L’émergence collective des marchés émergents et des pays en développement dont les BRICS est en train de changer fondamentalement le paysage mondial. Ils ont contribué à hauteur de 80% à la croissance économique mondiale pendant les 20 ans écoulés, et représentent plus de 40% du PIB mondial contre 24% il y a 40 ans. Comme l’a décrit un poète chinois, « aucune montagne ne saurait bloquer le cours d’un grand fleuve ». Quels que soient les obstacles, les BRICS, force positive et stable pour le bien, se développeront avec vigueur. Nous renforcerons le partenariat stratégique des BRICS, élargirons le format « BRICS plus », ferons avancer activement le processus d’élargissement, approfondirons la solidarité et la coopération avec les autres marchés émergents et pays en développement, favoriserons l’avènement d’un monde multipolaire et la démocratisation des relations internationales, et ferons évoluer l’ordre international dans un sens plus juste et plus équitable. Aujourd’hui, les BRICS se réunissent avec plus de 50 pays en Afrique du Sud non pas pour appeler à prendre parti ou provoquer la confrontation des blocs, mais pour élargir l’architecture de la paix et du développement. Je me réjouis de voir que plus de 20 pays frappent à la porte des BRICS, et la Chine leur souhaite du fond du cœur la bienvenue pour rejoindre le mécanisme de coopération des BRICS.

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

La Chine poursuit fermement la politique extérieure d’indépendance et de paix et œuvre à la construction de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité. Pays en développement et membre du « Sud global », la Chine respire au même rythme que les autres pays en développement et recherche un avenir partagé avec eux. Nous défendons résolument les intérêts communs des pays en développement et travaillons à augmenter la représentation et le droit à la parole des marchés émergents et des pays en développement dans les affaires internationales. L’hégémonie n’est pas dans les gènes de la Chine et elle n’a aucune motivation pour s’engager dans une compétition entre grandes puissances. La Chine se tient fermement du bon côté de l’Histoire et poursuit résolument la grande cause au service du plus grand bien de tous.

Aujourd’hui, sous la direction du Parti communiste chinois, le peuple chinois travaille à faire avancer sur tous les plans le grand renouveau de la nation par la modernisation à la chinoise. Cette modernisation a pour objectif de réaliser la prospérité commune, le progrès matériel et culturel, l’harmonie entre l’homme et la nature et le développement pacifique pour une population de grande taille. Cette modernisation a créé une nouvelle forme de civilisation humaine et montré de nouvelles perspectives de la modernisation. Nous espérons que nous, pays en développement, pourrons tous explorer notre propre voie de modernisation en partant de nos réalités nationales respectives et en nous inspirant des acquis enrichissants de la civilisation humaine.

Réaliser le développement de qualité est la tâche prioritaire pour la Chine dans l’édification intégrale d’un pays moderne. Nous travaillons à mettre en œuvre le nouveau concept de développement et à construire une nouvelle dynamique de développement. Pendant les dix ans écoulés, la contribution annuelle de la Chine à la croissance mondiale a été en moyenne de plus de 30%. Depuis le début de cette année, l’économie chinoise a poursuivi la dynamique de reprise et de croissance. Les atouts de la Chine sont multiples : une économie de marché socialiste en termes de système économique, un gigantesque marché en matière de demande, un tissu industriel complet du point de vue de l’approvisionnement et un grand vivier de compétences hautement qualifiées et d’entrepreneurs en termes de ressources humaines. L’économie chinoise garde une forte résilience, un énorme potentiel et une grande vitalité, et ses fondamentaux permettant une croissance de long terme ne changeront pas. Le navire géant de l’économie chinoise continuera d’aller de l’avant contre vents et marées.

La Chine sera toujours une opportunité importante pour le développement dans le monde. Nos portes sont grandes ouvertes à tous ceux qui veulent coopérer avec nous. Économie d’une très grande taille, la Chine poursuivra fermement l’ouverture de haut niveau, l’élargissement de l’accès au marché, la réduction de la liste négative d’accès au marché pour les investisseurs étrangers et l’augmentation du niveau d’ouverture du secteur des services modernes. Elle continuera d’améliorer l’environnement d’affaires, de fournir le traitement national aux entreprises étrangères, de développer un climat d’affaires conforme aux principes du marché, à la législation et aux normes internationales et de créer un réseau de zones de libre-échange de haut standard tournés vers le monde. Elle continuera de promouvoir l’édification de la civilisation écologique, d’accélérer la construction d’une belle Chine, de travailler activement et solidement à l’atteinte du pic des émissions de CO2 et à la neutralité carbone et de favoriser la transition verte dans tous les aspects du développement économique et social. Dans l’avenir, en œuvrant à réaliser la modernisation pour les plus de 1,4 milliard de Chinois, la Chine apportera certainement une plus grande contribution à l’économie mondiale et offrira encore plus d’opportunités aux milieux d’affaires du monde entier.

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

Une mission ardue est une mission magnifique et glorieuse. Tant que nous œuvrons dans l’unité et renforçons la coopération, nous ne serons intimidés par aucun risque ou défi dans notre marche en avant et nous pourrons certainement faire avancer le navire géant du développement de l’humanité vers un avenir encore plus radieux !

Je vous remercie.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email