Alimentation en eau potable durant l’été : Pour un été sans pénurie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Alimentation en eau potable durant l’été : Pour un été sans pénurie

Alimentation en eau potable durant l’été : Pour un été sans pénurie
Atténuer l’impact du stress hydrique. 

L’amélioration de l’alimentation en eau potable constitue une priorité pour les autorités. Un programme spécial est élaboré sur instruction du président de la République notamment en prévision de la forte demande de l’été.

Le point a été fait lors d’une réunion du gouvernement, jeudi dernier, où le dossier de l’eau potable était au programme. Une cellule de veille et de suivi pour améliorer la gestion de l’approvisionnement en ce liquide vital a ainsi été mise en place par le ministère de l’Hydraulique.

L’Algérie figure parmi les pays qui sont confrontés à un stress hydrique en raison du manque de la pluviométrie. Une situation qui a un impact direct sur la disponibilité de l’eau potable. Pour faire face à cette situation et garantir un approvisionnement régulier en eau potable en atténuant l’impact de la pénurie de ce liquide vital, notamment durant l’été, les autorités ont placé cette problématique au rang des priorités.

Ainsi, le Premier ministre, Nadir Larbaoui, a présidé, avant-hier, une réunion du gouvernement consacrée à l’examen des différentes mesures prises pour l’exécution des instructions du président de la République, relatives à l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable et à l’état de mise en œuvre du programme spécial qu’il a ordonné pour atténuer l’impact de la pénurie et développer des capacités de production d’eau dans le cadre d’un projet ambitieux visant à répondre de manière pérenne aux besoins des citoyens et à faire face au stress hydrique, dû à la sécheresse et au changement climatique. Pour ce faire, l’Algérie exploite tous les moyens dont elle dispose. Outre la réalisation de plusieurs stations de dessalement au niveau des villes côtières, l’Algérie compte également sur l’exploitation des nappes phréatiques, des forages et autres.

C’est le cas, à titre d’exemple, pour la wilaya de Tiaret où un programme spécifique d’urgence a été mis en place, sur instruction du président de la République, pour résoudre le problème d’eau potable dans cette wilaya. Il s’agit principalement de la réalisation d’un projet de transfert des eaux souterraines depuis la région de Djermaya, afin de renforcer l’approvisionnement en eau potable du côté est de la wilaya de Tiaret, en sus de la réalisation de 8 500 mètres linéaires de forages, incluant l’équipement et le raccordement à l’électricité dans la même wilaya, et la réalisation de 4 000 mètres linéaires de forages d’exploration profonds dans les régions de Rechaiga, Rahouia, Sidi Bakhti et Mecheraa Asfa, en vue de renforcer l’approvisionnement en eau potable dans les communes enregistrant un déficit d’alimentation.

Dans l’objectif d’améliorer la gestion de l’alimentation en eau, le ministère de l’Hydraulique vient de mettre en place une cellule de veille et de suivi composée de cadres centraux du ministère et présidée par le secrétaire général du département de l’Hydraulique. Cette nouvelle structure a pour mission de garantir le bon fonctionnement du service public de l’eau sur l’ensemble du territoire national.

Cette structure, qui travaillera en étroite collaboration avec les différentes agences locales et les experts du secteur, est chargée de surveiller, en temps réel, les infrastructures hydrauliques et de réagir rapidement aux éventuelles perturbations.

Par ailleurs, le gouvernement a examiné, lors de sa réunion, un certain nombre de mesures relatives à la mise en œuvre du programme national pour le renforcement des capacités nationales de stockage des céréales, qui constituent l’un des axes majeurs de la politique nationale de sécurité alimentaire décidée par le président de la République, la question étant une priorité absolue pour la sécurité alimentaire.

Le gouvernement a également examiné les moyens de promouvoir la participation des Chambres de commerce et d’industrie à la dynamique économique que connaît le pays au niveau national et local, et ce à travers un cadre réglementaire compatible avec la nature de leurs missions, permettant à leurs adhérents de gérer leurs affaires avec efficacité et souplesse.

En outre, et dans le cadre de la simplification des procédures d’instruction et d’octroi des actes d’urbanisme, y compris les permis de construire, et leur délivrance dans les meilleurs délais, le gouvernement a examiné un projet de décret exécutif fixant les modalités d’instruction et de délivrance de ces documents, notamment la mise en exploitation de la plate-forme numérique des actes d’urbanisme ainsi que sa généralisation à travers le territoire national.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email