-- -- -- / -- -- --
Nationale

Alimentation en eau: des mesures pour l’Aïd-el-Adha

Alimentation en eau: des mesures pour l’Aïd-el-Adha

L’évaluation du service public de l’eau durant la saison estivale et l’examen des mesures prises en prévision de la fête de l’Aïd El-Adha ont été à l’ordre du jour d’une réunion qui a regroupé mardi le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, et plusieurs responsables du secteur.

Cette rencontre a regroupé le ministre avec les directeurs centraux de son département, les directeurs de wilaya chargés de l’eau et les directeurs généraux des organismes de gestion (ADE, SEAAL pour Alger et Tipasa, SEOR pour Oran et SEACO pour Constantine). Elle a permis de passer au peigne fin la qualité du service public de l’eau fourni aux citoyens à travers le territoire national.

Ce qui a permis de relever quelques insuffisances et de préconiser des mesures à même d’améliorer davantage l’alimentation en eau potable, selon un communiqué du ministère.

S’agissant de la saison estivale, les ressources mobilisées à travers les 80 barrages en exploitation, les onze grandes stations de dessalement de l’eau de mer et les milliers de forages répartis sur le territoire national “sont à même de couvrir largement les besoins des usagers”, selon le ministère.

La production nationale (toutes ressources confondues), estimée à 9,8 millions de m3/j, offre une dotation moyenne de 180 litres/jour/habitant et des fréquences de distribution de 78% au quotidien dont 40% en H24 et de 22% en 1 jour/2 et plus, précise la même source.

A ce propos, il est avancé que les mesures mises en œuvre à la fin de la saison estivale 2017, visant l’amélioration du service public de l’eau à travers 592 communes ayant enregistré des perturbations plus au moins importantes, “ont donné leurs fruits”.

L’évaluation faite à mi-parcours fait ressortir que sur ces 592 communes 280 sont déjà passées à une alimentation au quotidien, 87 le seront avant la fin de juillet en cours, tandis que les communes restantes, soit 285, verront leur alimentation passer au quotidien progressivement d’ici à la fin de l’année 2018, et ce, à l’achèvement des opérations en cours de réalisation.

Les communes où des déficits sont encore enregistrés sont ciblées par

des investissements ou des programmes au titre de la loi de finances pour 2019, fait savoir le ministère.

Concernant la fête l’Aïd El-Adha, les gestionnaires du service public de l’eau assurent que “toutes les mesures ont été prises pour que la fête de l’Aïd se passe dans de bonnes conditions”.

Comme chaque année, un dispositif exceptionnel est élaboré et sera mis en œuvre avant cette fête, souligne le communiqué.

Ce dispositif exceptionnel consiste à “garantir la disponibilité de la ressource en eau, à s’assurer du bon fonctionnement des installations hydrauliques, à veiller au remplissage de tous les réservoirs, à mobiliser les moyens humains et matériels nécessaires, à assurer la permanence à tous les niveaux de responsabilité et à renforcer la communication en direction des usagers”.

Lors de cette rencontre, le ministre a exigé la mobilisation de tous et à tous les niveaux. “Il appartient à chacun de vous de prendre toutes les mesures pour que nos concitoyens profitent au maximum de leurs vacances et passent l’Aïd El-Adha dans de meilleures conditions”, a-t-il insisté.

Concernant le volet de l’assainissement, les gestionnaires de ce service ont été appelés à effectuer les opérations de surveillance et de curage des réseaux d’assainissement avant la fête de l’Aïd pour éviter toute obstruction, à maintenir en état de fonctionnement les stations de relevage pour permettre l’écoulement des eaux usées et à maintenir les équipes d’intervention en alerte.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email