-- -- -- / -- -- --
Culture

Alhane wa Chabab : Le premier prix, le micro d’or, attribué à Ouali de Tizi Ouzou

Alhane wa Chabab : Le premier prix, le micro d’or, attribué à Ouali de Tizi Ouzou

Le chapiteau du complexe sportif du 5 juillet était inaccessible, la soirée de vendredi, date de la clôture de l’édition Alhan wa Chabab 2015. En début d’après midi déjà, toutes les places étaient déjà prises et il y avait autant de monde à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Coupole.

Cette immense foule est venue non seulement pour assister à l’élection du lauréat d’Alhan wa Chabab, choisi entre trois candidats mais surtout à cause de la programmation à cette soirée de Cheb Khaled.

Cette élection s’est déroulée en tenant compte des voix données par les téléspectateurs, vu que ce spectacle haut en couleurs était retransmis en direct par notre chaîne nationale de télévision.

Le jury, présidé par Rabeh Dariassa avec ses deux membres, Mohamed Rouane et Nadia Benyoussef, devait aussi apporter son avis. Finalement, dans une euphorie générale, c’est Ouali de Tizi Ouzou qui a remporté le premier prix, le micro d’or, devant Ghiles de Béjaïa et Hakima d’Oran.

Ce premier prix a été remis sur scène par le ministre de la Communication, Hamid Grine. Parmi les spectateurs, on notait la présence de la jeune Roukaia Atmania, venue admirer le bouquet des belles jeunes voix, issues de la séléction d’Alhan wa Chabab, et aussi pour célébrer son anniversaire en écoutant Cheb Khaled.

Roukaia Atmania, qui a fait le déplacement spécialement pour cette occasion, de Tébessa, n’a pas regretté d’avoir effectué un si long voyage pour applaudir le King du Raï.

Celui-ci, dans une forme superbe, a agrémenté cette soirée par ses meilleurs titres avec en prime, un hommage rendu a sa femme, Samira en chantant un titre qu’il a composé à son intention. Son tube, « c’est la vie », a fait fureur auprès du public.

C’est que Cheb Khaled a entamé une éclatante carrière de chanteur, grâce à sa découverte par Alhan wa Chabab, justifiant ainsi sa présence à cette clôture révélant le lauréat de cette édition 2015. Le King du Raï qui prépare un nouvel album en 2016, n’a pas manqué de prodiguer de chaleureux encouragements à ces futures stars de la chanson algérienne.

Il faut dire que le public présent a eu le privilège de découvrir les voix d’or de ces jeunes qui, tout le long de la soirée, sont passés sur scène, animant des plateaux artistiques de qualité élevée. Leur passage a été particulièrement émouvant en interprétant un bouquet de chants patriotiques, en commémoration, ce 8 mai, les douloureux événements des massacres de Sétif, Guelma et Kherrata de 1945.

Cheb Khaled s’est joint à eux pour chanter en chœur la célèbre chanson patriotique de hadj M’hamed El Anqa, glorifiant le peuple algérien du recouvrement de sa Souveraineté.

Un point important qu’il faudrait souligner et saluer, c’est celui de l’organisation parfaite de ces trois heures de spectacle ininterrompu. Le public a retenu son souffle durant tous ces moments forts où les passages des plateaux artistiques étaient excellemment organisés sans aucun temps mort. La qualité du son et de la lumière rivalisait avec les plus grandes salles de spectacle du monde.

Ce fut réellement un spectacle magique et féerique, honorant nos professionnelles des arts et de la culture. Un autre point qu’il faudrait encore mettre en valeur, c’est celui du remarquable accompagnement musical de l’orchestre dirigé magistralement par le maestro Farid Aouameur.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email