-- -- -- / -- -- --
Sports

Algérie-Zambie : sauvez au moins l’honneur !

Algérie-Zambie : sauvez  au moins l’honneur !

Avec quelle âme et dans quelle ambiance les Verts vont-ils aborder cette 4e journée des éliminatoires de la coupe du monde 2018 en Russie face à la Zambie, qui les a mis hors circuit à Lusaka en les humiliant comme jamais sur le score sans appel de 3-1.

La question reste posée pour un groupe touché au fond de lui et qui n’a pas l’estime de son public, décidé à lui faire entendre des vertes et des pas mûres, le président Zetchi et son sélectionneur l’Espagnol Alcaraz en premier. 

Les retrouvailles de ce soir entre les Chipolopolos et les Fennecs se présentent sous le signe de la revanche pour les Algériens, appelés à sauver l’honneur après trois journées de médiocrité dans ce groupe B, où ils n’ont plus aucune de chance de se qualifier pour le Mondial 2018. Dure, très dur sera la sortie de ce soir face à un adversaire qui s’est donné des ailes au match aller et qui veut croire encore en toutes ses chances d’aller défier le Nigeria jusqu’au bout pour le seul billet en jeu.

Le sélectionneur national, pointé du doigt et ne faisant plus l’unanimité autour de lui tant dans les vestiaires qu’au sein du public algérien, aura à puiser au fond de ses méninges pour aligner la meilleur composante possible afin de laver l’affront et se donner un sursis qui lui permettra de poursuivre sa mission avec les Verts en vue de se racheter pour les qualifications à la Can 2019 au Cameroun.

L’Espagnol comptera pour cela d’abord sur le retour de Mahrez dans le groupe et la disponibilité, enfin, de celui que tout le public aAlgérien attend impatiemment de voir œuvre sous les couleurs nationales, le nouveau prodige de la formation napolitaine, le transfuge de Bordeaux , Adam Ounas.

Des changements par rapport à la composante alignée samedi à Lusaka sont attendus à l’image du jeune Benguit qui devrait prendre sa place, lui aussi, dans le milieu avec Guedioura. Medjani a lui aussi toutes les chances de prendre sa place dans l’axe central, aux côtés du jeune Bensebaini après que Mandi eut encore une fois montré ses limites.

Les Fennecs, dévorés par les Chipolopolos, auront d’abord à surmonter la pression qui sera sur la pelouse du stade Hamlaoui et ce ne sera guère pour eux une chose facile car ceux qui prendront place dans les gradins ne les ménageront point, surtout après la grosse désillusion connue samedi passé à Lusaka.

Gérer donc la pression, pour ne pas dire l’ire, d’un public hors de lui et sortir le grand jeu pour espérer reconquérir le public d’El-Khaddra en prévision des éliminatoires de la prochaine CAN 2019 au Cameroun, est désormais le seul objectif pour le capitaine M’bolhi et ses camarades.

Face à l’obligation de résultat pour seulement sauver l’honneur et redorer le blason d’une sélection en total déclin , les poulains d’Alcaraz savent ce qui les attend pour se faire pardonner, et ce en attendant des jours meilleurs. Force et de constater que ce sera guère pour eux une sinécure, avec un moral au plus bas et face à une adversaire qui a retrouvé des couleurs et se remet à voir plus grand.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email