-- -- -- / -- -- --
Nationale

Algérie – UE : Plusieurs  projets de jumelage au programme

Algérie – UE : Plusieurs  projets de jumelage au programme

Le programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association Algérie-UE P3A se lancera à partir de la mi-janvier dans un nouveau programme spécifique pour la bonne gouvernance.

Appelé Springs, ce programme sollicité par le ministère des Affaires étrangères s’articulera autour de trois axes, à savoir la gouvernance politique, la gouvernance économique et enfin l’appui à la professionnalisation des médias. Selon le nouveau directeur de l’unité de gestion de P3A, Mohamed Saïd Benmerad, le montage financier de ce programme se chiffre à 12,5 millions d’euros dont 2,8 millions sont financés par la partie algérienne. 

S’exprimant lors d’une conférence de presse en présence de Mme Maria Del Mar Roca Requena, attachée de coopération section opérationnelle, M. Benmerad a fait savoir que l’équipe chargée de la mise en œuvre de ce programme Springs se mettra au travail dès la semaine prochaine pour préparer son lancement officiel à la mi-janvier.

Dans le secteur agricole, le P3A a lancé avec l’Institut national de la recherche agricole (INRA) un observatoire des produits agricoles et agroalimentaires qui sera opérationnel en décembre prochain. Le P3A a déjà lancé des projets de jumelage institutionnel au profit des secteurs du Commerce et de l’Agriculture. Ils sont mis en œuvre avec des institutions françaises et italiennes.

Il s’agit notamment du programme de renforcement des capacités opérationnelles de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex) pour lequel un budget de 1,450 million d’euros a été consacré. Prévu pour une durée de 24 mois, ce projet sera réalisé avec deux partenaires il s’agit de UBI France en collaboration avec une agence de coopération et de développement économique d’Autriche.

L’objectif est de contribuer à rééquilibrer la balance commerciale hors hydrocarbures de l’Algérie mais aussi au renforcement des capacités d’Algex. Un autre projet de jumelage concerne le renforcement de la capacité de contrôle des services vétérinaires en vue de les rapprocher des standards européens et internationaux. Il sera chapeauté par des partenaires français et italiens. 

D’un montant de 1,492 million d’euros, ce projet a pour objectif « l’organisation des services vétérinaires et la mise en place d’un système qualité selon la norme ISO CEI 17020, la mise en place d’un système d’information des services vétérinaires, l’amélioration de la sécurité sanitaire des produits alimentaires d’origine animale, le renforcement du dispositif de reconnaissance de la qualité des produits agricoles par les signes distinctifs liés à l’origine (IGAO).

Un troisième projet de P3A pour lequel un budget de 1,141 million d’euros a été consacré a pour objectif de promouvoir la production algérienne. Dans ce cadre, il est prévu, entre autres, d’élaborer la reconnaissance de trois produits pilotes, à savoir la datte Deglet Nour de Tolga, la figue sèche de Beni Maouche et l’olive de table de Sig. 

Pour ce qui est des projets déjà lancés, les intervenants ont fait part du programme d’appui destiné au ministère des Finances, lequel vise la modernisation de l’ensemble des métiers des finances publiques et de la ressource humaine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email