-- -- -- / -- -- --
Nationale

Algérie Télécom : La capacité de la bande passante internationale augmentée

Algérie Télécom : La capacité de la bande passante internationale augmentée

La bande passante internationale d’Algérie Télécom a été augmentée pour passer à une capacité de 7,8 térabits/seconde (Tbps), permettant ainsi d’améliorer la qualité de la connectivité internet haut et très haut débit, a annoncé le ministère de la Poste et des Télécommunications.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi, le ministère a indiqué que le premier responsable du secteur, Karim Bibi Triki, a supervisé, dans la soirée de jeudi dernier, l’opération d’augmentation de la bande passante internationale d’Algérie Télécom à 7,8 térabits/seconde alors qu’elle était de 2,8 tb/s en 2021 et de 1,5 tb/s en 2020. « Outre la flexibilité qu’apportera cette importante augmentation, vu le rôle stratégique de la bande passante internationale dans la sécurisation d’Internet au niveau local, elle permettra également de réunir les conditions propices pour la concrétisation du programme d’action du secteur en termes de déploiement de la fibre optique et de raccordement des deux tiers des foyers (6 millions de familles) au réseau Internet d’ici à la fin de 2024 », selon le communiqué, qui souligne que cette augmentation permettra également une réponse proactive à la demande croissante sur Internet, tout en assurant de hauts débits Internet en fonction des offres présentées.

Pour rappel, le ministre Bibi Triki avait annoncé, au mois d’octobre, que l’objectif tracé d’ici la fin de 2022 par le secteur est l’augmentation de la capacité globale en bande passante internationale pour atteindre 7,8 térabits par seconde (Tbps) contre 2,8 Tbps en 2021.

En matière d’accès à Internet mobile, le ministre a souligné l’amélioration de la couverture des réseaux mobiles et de la qualité de service, à travers la densification du réseau 4G dans les 58 wilayas, précisant que l’optimisation et la rationalisation du spectre de fréquences radioélectriques a permis une augmentation de 37 % du volume data consommé en moyenne par un abonné à l’Internet mobile entre le 1er trimestre 2021 et le 1er trimestre 2022.

Concernant la couverture des régions enclavées et les zones d’ombre par le réseau national des télécommunications, M. Bibi Triki a fait part des projets inscrits au titre du fonds du service universel des communications électroniques. Il a indiqué que sur les 508 localités inscrites pour la couverture par un réseau « fixe » de télécommunications, 410 sont déjà couvertes, soit un taux de réalisation de 80 %.

Devant la commission transport et télécommunications de l’APN, le ministre a révélé que le nombre d’abonnés à l’Internet fixe s’est élevé à 4,5 millions contre 3,5 millions durant l’exercice précédent, et ce grâce aux efforts des cadres du département. Il a précisé que l’augmentation du débit Internet minimum a été multipliée par 5, passant de 2 Mbps à 10 Mbps, actée durant le dernier trimestre de 2021.

En matière de déploiement de la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH), des progrès ont aussi été réalisés. Le nombre d’abonnés à la fibre optique est passé de 72 000 en 2020 à plus de 400 000 en 2022. En 2030, tous les abonnés d’Internet devraient être reliés à la fibre optique.        

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email