-- -- -- / -- -- --
Nationale

Algérie Poste : Vers la création de 3 filiales

Algérie Poste : Vers la création de 3 filiales

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Faraoun, a annoncé ce samedi, le lancement de projets de création de trois filiales d’Algérie Poste et la réalisation d’un centre de tri postal automatique.

Il s’agit d’une filiale pour le transport des fonds et d’une autre pour la production et la personnalisation de cartes électroniques dont “les projets de création sont au niveau du Conseil des Participations de l’Etat”, a-t-elle précisé dans un entretien accordé à l’APS, ajoutant que la troisième filiale est celle relative à la maintenance des GAB (guichet automatique bancaire).

Pour ce qui est de la filiale Transport des fonds, Mme Faraoun a indiqué qu’”Algérie Poste, qui a investi dans les véhicules blindés de transport des fonds, souhaite filialiser cette activité pour pouvoir la gérer de façon plus optimisée, mais aussi prester au profit des banques, d’Algérie Télécom ou d’autres entreprises”.

Elle a expliqué que “l’idée de créer cette filiale a été motivée par le fait qu’en 2014, il y avait un réel problème de disponibilité de liquidité au niveau des bureaux de postes, à cause d’un problème de transport des fonds, et depuis, Algérie Poste n’a ménagé aucun effort pour le régler”.

Concernant la filiale production de cartes électroniques, elle a expliqué qu’Algérie Poste, qui fabrique ses propres cartes de paiement, a lancé les travaux d’extension de son unité de production pour la réalisation de tous les types de cartes avec ou sans puce, “ce qui lui permettra de prester notamment pour les banques, Algérie Télécom et les opérateurs mobiles”.

La ministre a fait savoir, en outre, qu’”Algérie Poste veut également filialiser la maintenance des GAB (1418 déployés dans le pays), qui connaissent actuellement un taux de panne frôlant les 40% à la fin de chaque semaine”.

“Algérie Poste compte un réseau de plus de 1400 GAB qui ont des taux de disponibilité non satisfaisants, à cause de l’existence de seulement deux prestataires de service dans le pays qui font la maintenance de ces GAB en cas de panne”, a-t-elle relevé, ajoutant que “malheureusement, chacun preste pour ses propres équipements et Algérie Poste peine à les obliger, en cas de panne, à se déplacer dans les zones éloignées ou les week end.

“Cette prestation fournie est très limitée et source de nombreux litiges avec Algérie Poste, d’où l’idée pour cette dernière de créer sa propre filiale de maintenance, acquérir soi-même la pièce de rechange et pouvoir développer, dans les deux ou trois années à venir, un projet avec le département de l’industrie pour l’intégration de ces équipements (GAB) en Algérie”, a-t-elle indiqué.

Les travaux de réalisation d’un centre de maintenance des GAB au niveau de l’unité postale de Birtouta (Alger) ont commencé “début novembre”. La formation dans la maintenance de ces équipements au profit des employés d’Algérie Poste a également été lancée.

L’autre projet d’envergure pour Algérie Poste est la réalisation d’un centre de tri automatique postal au niveau de la wilaya d’Alger.

“Une étude est en cours pour l’acquisition d’équipements électroniques de hautes technologies afin d’équiper ce centre. Algérie poste attend aussi de la wilaya d’Alger de lui proposer une assiette de terrain soit au niveau de Bab Ezzouar (vu sa proximité de l’aéroport Houari Boumediene pour la distribution rapide du courrier) ou de Birtouta (qui dispose de terrains pour la construction de ce centre)”, a-t-elle dit.

La carte Edahabia utilisable sur le réseau bancaire

Par ailleurs, Houda Imane Faraoun a affirmé que la carte électronique d’Algérie Poste Edahabia sera interopérable avec le réseau bancaire en début du mois de décembre prochain, ce qui permettra à son détenteur de l’utiliser au niveau de l’ensemble des guichets automatiques bancaires (GAB).

“La carte Edahabia (golden card) qui n’est utilisée actuellement qu’au niveau du réseau postal, sera interopérable avec le réseau bancaire en début du mois de décembre prochain, suite à la finalisation d’une convention, dans ce sens, avec la Satim (Société d’Automatisation des

Transactions Interbancaires et de Monétique, qui réunit 7 banques publiques et 9 privées ainsi qu’Algérie Poste)”, a indiqué Mme Faraoun.

Elle a expliqué que “techniquement, cette interopérabilité entre le réseau postal et le réseau bancaire a été réalisée en octobre dernier avec succès et les coûts de prestation de service sont arrêtés”, a-t-elle ajouté, faisant savoir que ce service, très attendu par les clients d’Algérie Télécom, “a été possible grâce aux efforts d’Algérie Poste pour diversifier ses offres”.

La ministre a rappelé, dans ce sens, qu’Algérie Poste disposait déjà d’une carte interbancaire, “mais qu’en 2015, il a fallu séparer le réseau postal du réseau bancaire à cause d’une défaillance sécuritaire au niveau du réseau de la Poste”.

“Algérie Poste a pris, dans ce sens, les devants en se séparant de l’ancienne solution monétique (carte de retrait seulement, système ouvert à intrusion, non-sécurisé et surtout non extensible) pour la remplacer par une nouvelle solution monétique, très performante, sécurisée et aux normes internationales”, a-t-elle expliqué.

“Une fois la nouvelle solution monétique d’AP acquise, il fallait attendre que le réseau bancaire se modernise. Entre temps, il y a eu énormément de travail technique entre Algérie Poste et la Satim pour interconnecter leurs deux réseaux”, a noté la ministre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email