Algérie – Pologne: Une mission économique pour renforcer le partenariat – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Algérie – Pologne: Une mission économique pour renforcer le partenariat

Algérie – Pologne: Une mission économique pour renforcer le partenariat

C’est un grand intérêt qui est affiché pour l’Algérie par des entreprises polonaises activant notamment dans les secteurs de l’agriculture et des énergies renouvelables. En plus de commercialiser leurs produits, certaines entreprises veulent aussi investir en Algérie, surtout qu’une amélioration du climat des affaires est palpable, l’objectif étant de marquer une nouvelle étape de coopération économique bilatérale.

Une mission économique composée d’entreprises représentant plusieurs secteurs d’activité, principalement la production d’équipements agricoles, les technologies photovoltaïques, la production d’emballage, la production d’engrais et de produits agricoles, est en visite en Algérie avec un riche programme.

Il s’agit, entre autres, de la participation à la Foire de la production agroalimentaire (Djazagro) et au Salon international de l’investissement africain dans la wilaya d’El-Oued, où des rencontres B2B sont prévus avec des opérateurs algériens. Des rencontres avec des représentants de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) et de la Sonatrach sont également prévues, l’objectif étant d’explorer les opportunités de coopération et d’investissement entre les deux pays.

Les entreprises qui composent cette mission économique ainsi que leurs objectifs ont été présentés, hier, lors d’une conférence de presse tenue à Alger. On cite la société Glinkowski Sp z.o.o, spécialisée dans la production d’équipements agricoles, notamment des remorques agricoles et d’autres équipements métalliques nécessaires à la production agricole qui est à la recherche de représentations en Algérie ; l’entreprise Thunder Szymon Radajewski, spécialisée dans les technologies de l’énergie solaire, qui est en quête d’un partenaire algérien à même de mettre en œuvre cette technologie en Algérie. D’autres ambitionnent d’investir en Algérie, à l’instar la société Gloss B-investissement, spécialisée dans la production de verre et autres emballages.

L’intérêt des entreprises polonaises pour l’Algérie a été souligné par la chargée des affaires économique à l’ambassade, Ewa Niemier-Pawlowska, laquelle a affirmé que les entreprises polonaises se disent prêtes à faire bénéficier la partie algérienne de leur savoir-faire, notamment dans la production agricole et la recherche, surtout que l’Algérie ambitionne d’augmenter l’efficacité de son rendement agricole.

« Beaucoup d’entreprises polonaises s’intéressent à l’investissement, notamment dans le domaine photovoltaïque et l’emballage. D’autres sont en quête d’opportunités de partenariat. Cette mission économique vise à présenter les opportunités d’investissement », a-t-elle précisé, affirmant que les entreprises polonaises sont de plus en plus intéressées par des marchés autres que celui de l’Union européenne. La participation au Salon Djazagro ainsi que la visite dans la wilaya d’El-Oued, considérée comme un pôle agricole international, constituent une réelle opportunité d’échange et d’identification des opportunités de partenariat.

445 millions d’euros d’échanges commerciaux

Beaucoup de travail reste cependant à faire dans le domaine des relations économiques, surtout qu’un grand potentiel existe. C’est d’ailleurs ce qu’a indiqué la chargée d’affaires à l’ambassade de Pologne en Algérie, Patrycja Ozcan-Karolewska, qui a mis en avant les relations « de longue date » entre les deux pays. Selon elle, les relations économiques se développent, affirmant que le volume des échanges commerciaux a atteint, à la fin de 2023, les 445 millions d’euros, dominés par les produits agricoles, principalement la poudre de lait qui représente 30 % des exportations polonaises vers l’Algérie.

Un volume qui est appelé à augmenter, compte tenu du potentiel existant. « L’Algérie se situe à la 49e place parmi les partenaires commerciaux de la Pologne », a-t-elle précisé, affirmant que l’agriculture s’affiche comme un secteur de coopération prometteur. La chargée d’affaires est aussi revenue sur la possibilité de bâtir un partenariat dans d’autres secteurs d’activité, à l’instar de l’agroalimentaire, de l’emballage et de la technologie photovoltaïque. Elle a, dans ce sens, mis en avant le rôle de l’ambassade dans la mise en relation des opérateurs économiques des deux pays, soulignant l’importance du déplacement de cette délégation en Algérie, qui est à même de contribuer au développement de la coopération économique bilatérale.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email