-- -- -- / -- -- --
Sports

Algérie – Mali : seule la victoire…

Algérie – Mali : seule  la victoire…

La sélection nationale olympique sous la houlette de son coach Suisse Pierra André Schurman, qui a fait un bon match nul contre son homologue d’Egypte pour le compte de la première journée de son parcours dans ce groupe B à M’bour, enchaînera ce soir par un très sérieux test contre le Mali.

Une mission très délicate mais pas impossible, et dont l’issue pourrait sceller le sort de l’une ou l’autre sélection. Les jeunes Fennecs d’Algérie, qui ont failli prendre option contre les Pharaons auront fort à faire face à un adversaire du jour condamné à réagir pour rester en vie après sa sortie ratée contre le Nigeria lors de la première journée.

C’est dire que les Fennecs et les Aiglons vont se livrer une bataille sans pitié pour un même objectif. Seule la victoire permettra à son auteur de rester en voie et de croire encore en ses chances pour arracher l’une des deux places qualificatives au second tour dans ce groupe relevé.

Les Verts qui s’en voudront longtemps d’avoir raté une belle occasion d’accrocher les Egyptiens à leur tableau, devront cette fois-ci faire preuve de plus d’efficacité et de réalisme dans la surface de réparation. En face, ce ne sera point une partie facile devant une équipe des Aiglons du Mali frustrée par un revers enregistré contre les Green Aigles du Nigeria. Dernier du groupe avec zéro point au compteur, le Mali se retrouve déjà dos au mur et n’aura d’autre choix que de faire le plein. Un autre match nul pour eux serait synonyme d’un sortie prématurée de la piste des étoiles.

C’est donc pratiquement le même scénario qui se présente pour les deux antagonistes du jour. Les Algériens savent donc ce qui les attend devant un adversaire qui va se surpasser pour renverser la donne en sa faveur en reproduisant, pourquoi pas cette seconde mi-temps explosive contre le Nigeria, qu’il a fait trembler jusqu’au bout pour s’incliner difficilement et sans démériter (2-3). 

Les Algériens avec un match nul et les Maliens avec une défaite se sont en fait compliqué la tâche en laissant le couloir libre aux Nigérians de prendre en solo le fauteuil du groupe B. Cela dit, la bande à Schürmann, même si elle part avec un point de plus et un moral un peu moins affecté, risque, comme le prédisent les spécialistes présents à M’bour, de rencontrer de sérieux problèmes devant les Aiglons du Mali, décidés à se refaire une santé et à se relancer pour le ticket tant convoité.

Les camarades de Ferhat, l’homme du match dans les rangs de la sélection nationale, devront d’abord croire en leurs potentialités pour espérer gagner face au Mali. Privé des services de son milieu de terrain de la JSK, Ahmed Gagaa, out pour le reste de la compétition pour cause de blessure, le onze majeur de Pierre André Schürmann devra faire preuve de solidarité dans ses rangs devant un adversaire très athlétique et qui a montré de grandes qualités technico-tactiques en seconde mi-temps contre le Nigeria.

Le sélectionneur national, qui a supervisé ses deux futurs adversaires, sait à quoi s’en tenir pour réaliser le coup parfait. « Nous devons retrouver nos forces pour aborder le match du Mali avec de meilleures dispositions. L’équipe du Mali, malgré sa défaite contre le Nigeria, a montré de très bonnes choses, mais aussi quelques lacunes que je garde pour moi. Nous allons tout faire pour réaliser notre objectif. Nous n’avons peur de personne.

Nous allons jouer avec nos moyens et il faut avoir toujours en tête son objectif », a indiqué Schürmann à la fin du match Mali-Nigeria. Les Algériens n’ignorent pas que le voyage pour Rio de Janeiro, prévu l’année prochaine, passe impérativement par une victoire ce soir. Alors croisons les doigts pour nos jeunes Fennecs.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email