-- -- -- / -- -- --
Nationale

Algérie-Mali: l’enseignement supérieur, un nouveau champ de coopération

Algérie-Mali: l’enseignement supérieur, un nouveau champ de coopération

Pour le développement de la coopération algéro-malienne, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki, a indiqué avant-hier que l’Algérie va contribuer à étendre sa coopération avec le Mali dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. «L’Algérie est disposée à élargir sa coopération avec le Mali dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, dans le but de la hisser au niveau des bonnes relations liant les deux pays dans les domaines politique, diplomatique et économique», a-t-il déclaré à l’issue de son entretien avec une délégation parlementaire malienne.

M. Mebarki a tenu à préciser que «des propositions ont été faites dans ce sens ; elles portent notamment sur le jumelage d’universités des deux pays», ajoutant que « des projets de recherche en commun dans plusieurs secteurs sont en cours d’élaboration «. Ainsi, le ministre a estimé que la rencontre avec les parlementaires maliens a permis de «réaffirmer la volonté de l’Algérie de poursuivre les efforts en faveur de la promotion des relations algéro-maliennes». Par ailleurs, la présidente de la Commission des affaires étrangères, des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine à l’Assemblée nationale de la République du Mali, Dialo Aissata Touré, a fait le vœu que «ce processus de coopération soit plus élaboré et continu».

Mme Touré a indiqué à ce propos que la rencontre avec M. Mebarki a porté sur le renforcement des relations algéro-maliennes dans le domaine de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur. Elle a indiqué qu’elle a reçu des «assurances» quant à la disponibilité des quotas des bourses au profit des étudiants maliens. En outre Diallo Aïssata Touré a salué la «disponibilité de l’Etat algérien à accompagner le peuple malien» dans le processus du dialogue visant à instaurer la paix et le développement du pays. De plus, la présidente a salué le rôle majeur de l’Algérie dans la signature d’une feuille de route entre le gouvernement du Mali et six mouvements armés du Nord, au mois de juillet dernier. «L’Algérie a toujours été présente aux côtés du Mali», a-t-elle noté. Rappelons que durant sa visite à Alger, Mme Touré a rencontré le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email