-- -- -- / -- -- --
Sports

Algerie-Malawi: assurer la qualification

Algerie-Malawi: assurer la qualification

Ce mercredi aura donc lieu au stade Mustapha Tchaker le match retour qui mettra aux prises l’Algérie avec le Malawi pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2015 au Maroc. Une confrontation où chaque sélection visera les trois points même si les Verts partent avec les faveurs des pronostics puisque bénéficiant de l’avantage du terrain et de son inconditionnel public.

Victorieux au match aller à Blantyre en dépit des aléas, les coéquipiers de M’Bolhi sont appelés à confirmer leur bonne santé en offrant aux nombreux fans algériens une qualification prématurée pour la phase finale qui devrait se jouer au Maroc, il y a lieu d’ouvrir une parenthèse sur la requête envoyée par les responsables du Royaume chélifien à la plus haute instance continentale de reporter cette édition, une décision qui sera prise le 2 novembre à Alger.

Ceci dit, les Fennecs en nette ascension depuis le coup du starter des éliminatoires avec un parcours sans faute doivent maintenir cette cadence crescendo en ajoutant à leurs escarcelles trois autres unités qui leur permettront de valider officiellement leur billet pour le tournoi final qui se déroulera à partir du 17 janvier 2015 au Maroc.

Logiquement, Feghouli et consorts sont favoris et ont les atouts requis pour atteindre cet objectif, mais il n’en demeure pas moins que les Malawites ne se présenteront pas en victimes expiatoires au contraire, ils vont jouer leur va-tout lors de cette empoignade et tenter l’exploit pour garder leurs chances de terminer sur le podium. Ce qui laisse supposer que les Verts n’auront pas la tâche aussi facile et devront jouer avec les tripes pour passer ce cap.

Allier la manière au résultat

Le moins que l’on puisse dire sur les trois sorties de la sélection nationale est que son parcours est positif sur le plan comptable, voire réussissant à faire le plein mais sur le plan de la prestation et la qualité de jeu, les capés de l’entraîneur français n’ont pas encore séduit ; d’ailleurs, le head coach a lui-même reconnu que ses troupes manquaient de rythme, de fraîcheur physique au point où le jeu individuel a prévalu au profit du collectif comme cela a été le cas lors du match de samedi.

Vu que l’équipe nationale a pris une sérieuse option pour être présente au Maroc, les équipiers de Medjani évolueront sans pression ; bien au contraire ils sont libérés et joueront dans la peau de favoris, chose qui devrait leur permettre de présenter une belle copie en alliant la manière au résultat et du coup satisfaire le nombreux public qui ne manquera pas de répondre à l’appel.

Le turn-over inéluctable

Même si le sélectionneur national, fraîchement installé aux commandes du navire des Verts, travaille dans la continuité en prônant la stabilité que ce soit pour les sélectionnés ou la composante du onze, puisque cela s’est justifié lors des deux premiers matches, n’empêche que face au Malawi, l’ex entraineur des Merlus a procédé à 4 changements, une stratégie qui s’inscrit dans sa politique de donner la chance à chacun.

D’ailleurs, il ne sera pas écarté à ce qu’il procède à un turn-over ce mercredi face au même adversaire sans pour autant toucher à certains éléments considérés comme ses pièces maitresses à l’image de M’Bolhi(incontestable dans son poste), Ghoulem, Medjani, Lahcen, Brahimi, Feghouli et Slimani. 

Apparemment pour les autres postes, le head coach est à la recherche de joueurs qui répondent à son plan de jeu à titre d’exemple, la charnière centrale où il doit trouver l’élément à associer à Medjani ; vraisemblablement Gourcuff va reconduire celle qui a joué au match aller. En ce qui concerne l’entr- jeu, il a plusieurs variantes avec les Bentaleb, Taider, Mesbah, et en attendant que Guedioura ait plus de temps de jeu. L’entraîneur Gourcuff pourrait aligner le duo Lahcen-Taider surtout que le joueur des Spurs est sorti blessé face aux Flammes. Enfin, pour le compartiment offensif en l’absence de Soudani, l’ex coach de Lorient est en passe de refaire confiance à Mehrez ou alors il essaiera pour la première fois la carte Mesbah.
 

Vers le réveil des attaquants ?

Après trois journées des éliminatoires de la CAN 2015, l’Algérie a confirmé le standing qu’elle s’est donné et sa montée en puissance qu’elle avait démontrée lors du Mondial brésilien en dominant de la tête et des épaules ses adversaires de poule. Un parcours qui reflète cette nouvelle dimension acquise depuis le Mondial qui aura replacé l’Algérie parmi les grosses cylindrées du continent et a ainsi retrouvé son aura d’antan. Mais sans se laisser emporter par l’euphorie des performances, il y a lieu de signaler que les buts inscrits lors des trois rencontres sont l’œuvre des défenseurs sur des situations standards alors que sous la coupe de l’ex-coach des Verts, les attaquants se sont brillamment illustrés, en particulier le duo Soudani-Slimani lequel a dans son escarcelle la majorité des réalisations sans oublier Feghouli et autre Brahimi. Allons-nous assister au réveil des attaquants dès ce mercredi et que cette panne n’est qu’un passage à vide inévitable ? La réponse ce sera pour ce soir.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email