Algérie-Libye: Réouverture du poste frontalier terrestre de Debdeb – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Algérie-Libye: Réouverture du poste frontalier terrestre de Debdeb

Algérie-Libye: Réouverture du poste frontalier terrestre de Debdeb

En vue de renforcer la coopération entre l’Algérie et la Libye et faciliter la circulation des marchandises entre les deux pays, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Kamal Beldjoud a annoncé ce dimanche lors de sa rencontre avec son homologue libyen, la réouverture du poste frontalier terrestre de Debdeb.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa rencontre avec le ministre libyen de l’intérieur Tijani Mazen, M. Beldjoud a affirmé que les deux parties sont convenues de « l’ouverture du poste frontalier terrestre de Debdeb et du renforcement de la coordination concernant la formation en matière de police et de protection civile », soulignant « la poursuite de l’action commune et la coordination entre les deux ministères à l’avenir au mieux des intérêts des deux peuples et des deux pays liés par de relations fraternelles et une histoire commune ».

M. Beldjoud a souligné avoir évoqué avec son homologue libyen la coordination entre les deux ministères dans plusieurs domaines, faisant état « d’une convergence de vues sur nombre de dossiers ».
Pour sa part, le ministre libyen, en visite de travail d’un jour en Algérie, a annoncé l’installation de comités techniques entre les deux ministères devant s’atteler à l’examen de plusieurs points, dont l’instruction des policiers et la prise en charge des ressortissants des deux pays.

L’audience s’est déroulée en présence du directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Zineddine Farid Bencheikh et de cadres du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire.
Par ailleurs, le ministre libyen a visité le laboratoire central de la police scientifique et technique à Chateauneuf (Alger), dans le cadre de la coopération entre les deux pays.

Cette visite a permis à M. Tijani de prendre connaissance des différentes structures du laboratoire, à l’instar des départements du système intégré d`identification balistique « IBIS », du système automatisé d`identification des empreintes digitales appelé « AFIS » (Automated Fingerprint Indentification System), et de l’ADN, où la délégation libyenne a écouté des explications sur les efforts des différentes unités dans la lutte contre la criminalité et le maintien de l’ordre public.

Saluant « les pas qualitatifs » franchis par la police algérienne dans le domaine de la police scientifique, le ministre libyen a mis en exergue, dans un message rédigé sur le registre d’or, le « professionnalisme » atteint par la police algérienne, et émis le vœu de son pays de tirer profit de l’expérience de la DGSN et renforcer la coopération entre les polices des deux pays.

De son côté, le Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), Farid Bencheikh a affiché la pleine disponibilité des services de la sûreté nationale à prêter main forte à la police libyenne dans différentes spécialités, notamment en matière de police scientifique et techniques d’enquêtes criminelles.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email