Algérie - Jordanie : Exploration des possibilités de partenariat dans l’agriculture – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Algérie – Jordanie : Exploration des possibilités de partenariat dans l’agriculture

Algérie – Jordanie : Exploration des possibilités de partenariat dans l’agriculture

La possibilité d’un partenariat algéro-jordanien dans le secteur de l’agriculture, notamment dans la région du sud du pays, a été au cœur des discussions entre le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, avec et le ministre de l’Agriculture du Royaume hachémite de Jordanie, Khaled Mussa Chahada Hneifat, qui effectue une visite de travail en Algérie.

Cette rencontre s’est déroulée en présence du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni. C’est ce qu’ont indiqué les services du Premier ministère dans un communiqué.

Les deux parties, algérienne et jordanienne, ont évoqué « les perspectives des relations bilatérales à la lumière de la nouvelle dynamique qui caractérise les relations entre les deux pays dans divers domaines grâce aux directives des dirigeants des deux pays », a affirmé la même source, soulignant la volonté commune « de renforcer le partenariat bilatéral par l’exploitation des opportunités d’investissement, y compris dans le domaine de l’agriculture, et l’activation des mécanismes de coopération bilatérale ».

Lors du forum algéro-jordanien de l’agriculture, organisé avant-hier à la Chambre nationale de l’agriculture, en présence de l’ambassadeur jordanien en Algérie, du DG de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI), Omar Rekkache, de cadres centraux du ministère et d’opérateurs économiques algériens et jordaniens, les deux ministres de l’Agriculture, se sont penchés différents projets conjoints à concrétiser dans le secteur agricole, notamment dans les régions du Sud.

A cette occasion, Henni a présenté les principales opportunités d’investissement dans le secteur agricole en Algérie, notamment celles liées à l’investissement dans les régions du Sud. Ces dernières ne se limitent pas uniquement, selon le ministre, « à la production et à la transformation, mais englobent d’autres domaines rentables, notamment la recherche et le transfert de technologie liés au développement des technologies biologiques, tels que la culture de tissus végétaux, l’amélioration génétique, la transplantation embryonnaire et l’insémination artificielle ».

Le premier responsable du secteur agricole algérien a tenu à inviter les opérateurs jordaniens à contribuer à la concrétisation de projets conjoints, tout en bénéficiant des avantages et des incitations considérables offerts par l’Algérie aux investisseurs étrangers, notamment dans le cadre de la nouvelle loi sur l’investissement.

Renforcer la production de produits stratégiques

Par ailleurs, Henni a rappelé les principaux indicateurs du secteur agricole, notamment sa contribution à hauteur de 7,14 % au produit intérieur brut (PIB) et l’emploi de quelque 7,2 millions de personnes. La valeur de la production agricole a atteint environ 4500 milliards de DA en 2022, soit l’équivalent de 35 milliards de dollars, a-t-il affirmé.

Ces résultats ont été obtenus grâce aux mesures importantes prises par l’Etat durant ces trois dernières années, en application des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, consistant en « l’augmentation de la production des produits stratégiques, la révision des textes règlementaires visant la modernisation de la production, l’assainissement du foncier agricole et la mise en place d’un cadre spécial pour encourager l’investissement agricole structurant, outre la numérisation de toutes les opérations et transactions du secteur », a-t-il rappelé.

De son côté, le ministre jordanien de l’Agriculture, Khaled Hneifat, a parlé de la volonté de développer et de renforcer les relations algéro-jordaniennes, notamment à travers la réalisation de projets communs dans les domaines agricole et les ressources animales, au vu de l’expérience de son pays dans ce secteur. Cela d’autant qu’il y a un « fort potentiel en vue de consacrer une surface de 50.000 hectares dans les régions sud du pays à la céréaliculture et aux cultures fourragères ainsi qu’à l’élevage de bétail».

Le ministre jordanien s’est félicité des nouvelles lois promulguées qui sont des indicateurs positifs sur l’encouragement des investissements conjoints, afin de réaliser la sécurité alimentaire dans les deux pays, face aux défis mondiaux actuels.

3 411 projets inscrits à l’Aapi en dix mois

Pour sa part, le directeur général de l’Aapi, Omar Rekkache, a révélé que le nombre des projets d’investissement inscrits depuis début novembre 2022 et jusqu’au 31 août 2023, s’élève à 3 411 dont 224 projets agricoles et 71 projets d’investissement étranger parmi lesquels un investissement jordanien dans le domaine des engrais.

Omar Rekkache souhaite, dans ce sens, voir le nombre des projets inscrits doubler, « notamment après l’entrée prochaine de la loi relative aux modalités d’octroi du foncier, au vu de son rôle dans l’accélération du processus de développement » a-t-il dit.

Le forum a été marqué par l’organisation de rencontres B2B entre les opérateurs algériens et jordaniens, outre la présentation d’un exposé sur la nouvelle loi sur l’investissement ainsi que des exposés sur les offres et les avantages d’investissement dans le domaine agricole, présentés par des cadres centraux du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, pour clarifier la vision sur les opportunités d’investissement offertes en Algérie.

Pour rappel, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, avait reçu, jeudi dernier, au siège du ministère, le ministre de l’Agriculture jordanien en visite de travail en Algérie qui a pris fin hier. Il était à la tête d’une délégation d’investisseurs dans l’objectif de renforcer la coopération bilatérale dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email