-- -- -- / -- -- --
Sports

Algérie – Ghana : Les Fennecs ont leur destin entre leurs mains

Algérie – Ghana : Les Fennecs ont leur destin entre leurs mains

Après sa victoire inespérée obtenue aux dépens de l’Afrique du Sud lors de la première journée du groupe C, l’Algérie est appelée ce vendredi à jouer son second match contre un adversaire d’un gros calibre qui n’est autre que le Ghana, défait lors de la même journée sur le fil par le Sénégal.

Une rencontre décisive puisqu’elle déterminera de façon évidente qui de l’Algérie ou le Ghana prendra une sérieuse option pour valider le billet pour les 1/4 de finale. Il est vrai que les coéquipiers de M’Bolhi ont un ascendant psychologique sur leur adversaire après leur succès contrairement aux Blacks Stars qui ont zéro points au compteur. L’impact mental dans ce genre de confrontation est très déterminant et peut peser sur l’issue de la partie.

En effet, la sélection nationale pour assurer définitivement son passage au tour prochain doit remporter son match face aux équipiers d’André Ayew, mais un nul sera aussi le bienvenu, des calculs qui permettront aux Algériens de jouer sans pression et avec confiance. Ce qui n’est pas le cas des Brésiliens de l’Afrique qui n’ont d’autre alternative que de gagner la partie pour préserver leurs chances de composter leur ticket pour la suite de l’aventure.

Face à ce dilemme, les capés de Grant doivent jouer à fond leurs cartes et de se porter résolument en attaque pour arriver à leur fin. C’est une situation que les Guerriers du Sahara doivent exploiter à bon escient pour déjouer tous les pronostics à condition qu’ils ne refassent pas les mêmes bévues défensives comme face aux Bafana Bafana.

Des réglages défensifs où des changements s’imposent

Vu l’enjeu important de cette deuxième confrontation entre l’Algérie et le Ghana, puisqu’il s’agit d’assurer une place pour le tour prochain, ceci laisse supposer que la partie ne sera pas une simple sinécure. En particulier pour les Verts s’ils veulent aller le plus loin dans cette manifestation continentale.

Ils ont intérêt à ne pas commettre les mêmes erreurs défensives avec de grands boulevards qui par naïveté des joueurs sud-africains et la forme éblouissante de M’Bolhi, l’Algérie s’en est sortie à bon compte. Mais la donne ne sera pas pareille avec les attaquants ghanéens, plus expérimentés et très adroits, ne se feront pas prier pour transformer les occasions en buts. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’entraîneur Gourcuff doit revoir sa copie car la paire axiale Medjani-Halliche n’est pas complémentaire.

De même que les latéraux Mandi et Ghoulem n’ont pas été à la hauteur ni sur le plan défensif ou offensif. Il semblerant que l’incorporation de Bouguerra à la place de Halliche -, qui n’est pas en possession de tous ses moyens -, est inévitable : Bougy par son expérience peut stabiliser ce secteur devenu le maillon faible surtout si on lui associe Cadamuro qui a montré de très bonnes dispositions lors du match amicale contre la Tunisie malgré la bourde qui a précipité son expulsion.

Soudani : la solution de rechange en attaque

En dépit des trois buts inscrits face à l’Afrique du Sud, le jeu offensif des Algériens n’a pas eu son rendement habituel, puisque Mahrez décevant a raté son match avec beaucoup de déchets. Et il aurait été judicieux que l’entraîneur fasse entrer à sa place Soudani, qui durant trois ans jouait aux côtés de Slimani. Ils étaient les baroudeurs de l’Equipe nationale. Son incorporation d’entrée ce vendredi pourrait donner des solutions au compartiment offensif. Il est aussi utile de rappeler que Djabou par sa technique et ses dribbles déroutants serait une autre solution dans les plans du coach français, à moins que le Breton garde ses intouchables dans le onze de départ bien que leur rendement est en déca de leur valeur.

Les stats favorables aux Ghanéens

A l’occasion de ce match des poules comptant pour le premier tour des la CAN 2015, l’Algérie et le Ghana se rencontrent pour la 10ème fois, soit la 4ème en phase finale de cette prestigieuse compétition continentale. En 80, au Nigéria, les deux formations se sont neutralisées sur le score de 0 à 0. En 82, en Libye, les Blacks Stars l’ont emporté sur le score de 3 à 2 alors qu’en 1994, l’Algérie s’est imposée par 2à 0. La rencontre de Mongomo sera la belle et l’on saura au terme des 90’ qui de l’Algérie ou le Ghana aura le dernier mot. Pour rappel, les deux sélections se sont rencontrées aux Jeux africains de Lagos (Ghana 2 – ALG 0), d’Alger (ALG 2 – Ghana 0), aux éliminatoires de la coupe du monde 94 (Ghana 2 – ALG 0 et ALG 2 – Ghana 1) enfin en amical (Ghana 2 ALG 1 et ALG 1 – Ghana 1). L’Algérie va-t-elle vaincre le signe indien comme elle vient de le faire avec l’Afrique du Sud ? – Réponse ce vendredi.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email