Arnaud Montebourg présent aux cérémonies du 5 juillet – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Arnaud Montebourg présent aux cérémonies du 5 juillet

Arnaud Montebourg présent aux cérémonies du 5 juillet
Arnaud Montebourg visiting the Made In France Fair in Paris, France on November 12, 2021. Photo by Ait Adjedjou Karim/ Avenir Pictures/ABACAPRESS.COM | 787895_023

Le président de l’association France-Algérie, et ancien ministre français de l’Économie, Arnaud Montebourg, a annoncé qu’il sera présent en Algérie pour les célébrations du 5 juillet, appelant, à l’occasion,  algériens et français à « se projeter sur l’avenir pour condamner les erreurs du passé ».

Dans un communiqué rendu public sur le site de son association, Montebourg a écrit que la relation l’histoire commune entre la France et l’Algérie  » n’a cessé d’être présente » dans le débat de la dernière élection présidentielle française, dénonçant, toutefois, l’instrumentalisation du dossier de mémoire à des fins électorales .

« Certains ont manifesté ouvertement leurs nostalgies du passé colonial », a-t-il dit, allusion à l’extrême-droite française dont un député, José Gonzalez, qui a évoqué « l’Algérie française » lors de l’ouverture de la session à l’Assemblée nationale française, mercredi 29 juin. Les propos de l’ancien pied-noir ont suscité l’indignation en France et en Algérie.

Le « passé colonial entre les deux pays alimente beaucoup de commentaires en Algérie, comme par exemple à l’occasion de la célébration du 8 mai 1945, qui signifie Libération en France mais massacres de Sétif, Guelma et Kherrata de l’autre côté de la Méditerranée.

Jugeant que « ranimer les plaies, les souffrances et les deuils ne ferait que nourrir les rancœurs, de part et d’autre, sans pouvoir les dépasser », Arnaud Montebourg plaide pour la construction de projets communs entre les deux pays.

« C’est en nous projetant vers l’avenir, en bâtissant des projets communs que nous condamnerons le mieux l’erreur historique de la colonisation. Ranimer les plaies, les souffrances et les deuils ne ferait que nourrir les rancœurs, de part et d’autre, sans pouvoir les dépasser », estime Arnaud Montebourg.

Selon le président de l’association France – Algérie, « l’histoire relève des historiens » » et « l’avenir se construit avec les peuples. « Et nous avons tant en partage ! Tant de nos compatriotes ont leurs racines en Algérie, formant un pont vivant entre les deux rives. L’usage d’une même langue crée des liens incomparables », énumère Arnaud Montebourg, en soutenant que l’Algérie et la France ont tout à gagner à « construire un avenir ensemble « .

« Bâtir un avenir commun suppose de se parler ouvertement : ceux qui ont fondé l’Association France Algérie et les innombrables amoureux de l’Algérie en France ont toujours soutenu la liberté du peuple algérien », lit-on encore dans son communiqué.

Pour Montebourg, les Français d’aujourd’hui, dans leur immense majorité, souhaitent avoir de bonnes relations avec l’Algérie. « Faut-il rappeler que 90,8 % des Français ont approuvé par referendum en 1962, l’indépendance de l’Algérie et la coopération avec la France ? », s’est-il interrogé en appelant les citoyens des deux rives de cesser d’être prisonniers d’un passé dramatique dont ils n’étaient pas les acteurs.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email