Algérie–Egypte : Mémorandum d'entente dans les Télécom – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Algérie–Egypte : Mémorandum d’entente dans les Télécom

Algérie–Egypte : Mémorandum d’entente dans les Télécom

L’Algérie et l’Egypte ont signé un mémorandum d’entente dans les domaines des télécommunications, de la technologie de l’information et de la poste, visant à renforcer la coopération bilatérale et promouvoir le partenariat algéro-égyptien en la matière, a indiqué le ministère de la Poste et Télécommunications dans un communiqué.

La signature de ce mémorandum d’entente vient couronner la visite de travail effectuée en Egypte par le ministre de la Poste et des Télécommunication, Karim Bibi Triki, a ajouté le communiqué diffusé mardi soir. 

Le mémorandum porte sur « l’échange des expériences et des expertises dans plusieurs domaines de coopération, dont l’organisation du secteur aux plans législatif et réglementaire, la cyber sécurité, la disponibilité et la gestion des situations d’urgence, ainsi que le renforcement de la confiance en l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) «, est-il précisé.

La coopération couvre également «le renforcement de l’accès, par les individus et les institutions publiques et privées, au service internet à des prix abordables, outre l’amélioration des capacités de la bande passante internationale de manière à contribuer au soutien à l’attractivité de l’Algérie et de l’Egypte en termes d’investissements, tout en appuyant la contribution du secteur au PIB des deux pays».

La collaboration technique entre les start-up activant dans le domaine des TIC constitue un «axe important» de ce mémorandum d’entente, lequel sera concrétisé par «le soutien et l’activation des incubateurs et des programmes de soutien à l’innovation, à travers le lancement d’une initiative algéro-égyptienne pour la créativité technologique et l’entrepreneuriat, en sus de la mise en place de groupes mixtes chargés du développement de solutions et de produits au service des projets pertinents dans les deux pays».

Concernant la transition numérique, les deux pays vont œuvrer, en vertu de ce mémorandum, à échanger «les expertises en matière de transition numérique dans l’objectif de construire une société et un gouvernement numériques en focalisant sur le développement du e-paiement, des systèmes de géolocalisation et de signature électronique». Il s’agit aussi de veiller à «la consolidation de la coopération entre les établissements d’enseignement et de recherche spécialisés dans les deux pays», lit-on dans le communiqué du ministère.

Concernant le volet de la Poste, le document prévoit «le renforcement de la coopération pour promouvoir la qualité et l’efficacité des services postaux, à travers l’encouragement du développement des projets relatifs aux e-services à valeur ajoutée dont la promotion du e-commerce».

Il convient de noter que le mémorandum a été signé par le ministre algérien, Karim Bibi Triki, et le ministre égyptien des Télécommunications et de la Technologie de l’information, Amr Talaat.

Bibi Triki a entamé sa visite en Egypte lundi, par la tenue d’une réunion bilatérale au cours de laquelle ont été passés en revue « les mécanismes de renforcement des partenariats et d’échange d’expériences entre les deux pays frères dans des domaines connexes qui incluent notamment la régulation des communications, le renforcement des infrastructures de communication, le développement des services postaux et le renforcement des capacités des ressources humaines ».

 Les deux ministres ont également présidé une réunion élargie sur des projets stratégiques algériens et égyptiens dans le domaine de la poste et des communications électroniques.

A cette occasion, Karim Bibi Triki a affirmé que «l’Algérie et l’Egypte partagent une histoire commune ainsi que des aspirations futures, notamment en ce qui concerne le secteur des communications et des technologies de l’information», mettant en avant le souci des deux pays de miser sur la jeunesse et l’investissement pour développer le secteur.

De son côté, le ministre égyptien a souligné «la profondeur des relations entre l’Egypte et l’Algérie dans divers domaines», ajoutant que les deux pays œuvrent à promouvoir les secteurs des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email