Algérie-Chine : Construire ensemble une communauté d’avenir partagé pour l’humanité – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Algérie-Chine

Algérie-Chine : Construire ensemble une communauté d’avenir partagé pour l’humanité

Algérie-Chine : Construire ensemble une communauté d’avenir partagé pour l’humanité

Depuis que le Président chinois Xi Jinping a lancé l’initiative de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité en 2013, la diplomatie de grand pays aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère progresse courageusement et vigoureusement dans l’objectif de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité. Depuis les dix dernières années, cette initiative est passée d’une proposition conceptuelle à un système scientifique, d’une initiative chinoise à un consensus international et d’une belle vision à une pratique vivante.

Actuellement, les problèmes et les défis mondiaux se succèdent. La pandémie de COVID-19 a provoqué un l’impact considérable, les conflits géopolitiques se multiplient, la reprise économique mondiale reste difficile, le multilatéralisme est fréquemment atténué, les déficits de paix, de développement, de sécurité et de gouvernance auxquels est confrontée la société humaine sont devenus plus importants. Face à la question du siècle, « Qu’est-ce qui ne va pas dans le monde et que devons-nous faire ? », le Président Xi Jinping a réitéré une fois de plus la nécessité de promouvoir la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, en vue d’encourager tous les pays à unir leurs efforts pour relever les défis et réaliser une prospérité commune et de pousser le monde vers un avenir radieux de paix, de sécurité, de prospérité et de progrès.

Premièrement, face aux nouveaux situations et défis, nous considérons qu’un monde multipolaire égal et ordonné et une mondialisation économique inclusive et bénéfique pour tous est une orientation importante pour la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité.

Dans le contexte où certains pays s’obstinent à poursuivre l’unilatéralisme, à provoquer la confrontation des camps et des idéologies, la Chine préconise toujours un monde multipolaire égal et ordonné, s’oppose à l’hégémonie et à la politique du plus fort, insiste sur l’égalité entre tous les pays et encourage la pratique d’un véritable multilatéralisme. La Chine préconise toujours la démocratisation des relations internationales, la défense ensemble des buts et principes de la Charte des Nations unies et des normes fondamentales des relations internationales universellement reconnues et la réforme et la construction d’un système de gouvernance mondiale de manière collective.

A cet égard, la Chine prend des mesures concrètes pour faire progresser la multipolarité du monde, sachant qu’elle est la première à exprimer son soutien à l’adhésion de l’Union africaine au G20, qu’elle s’est activement engagée aux côtés de l’Algérie et des autres pays pour défendre les intérêts des marchés émergents et des pays en développement dans les affaires internationales et qu’elle renforce la coordination et la coopération avec ces pays sur la scène multilatérale à l’instar des Nations unies, pour promouvoir un changement juste et raisonnable du système international.

Dans le contexte où certains pays pan-sécurisent et pan-idéologisent les échanges commerciaux normaux et construisent « de petites enceintes et de hauts murs » du commerce au nom de la « dérisque », la Chine préconise une mondialisation économique inclusive et bénéfique pour tous, s’oppose fermement à toute forme de protectionnisme et d’antimondialisation, promeut la prise en compte des aspirations universelles des pays du monde, en particulier des pays en développement, appelle à agrandir le « gâteau » de la mondialisation économique et à le partager équitablement.

La Chine soutient tous les pays à emprunter une voie de développement conforme à leurs propres conditions nationales et à promouvoir le développement commun de tous les pays sur le principe de gagnant-gagnant.

Tebboune lors de sa visite en Chine

La Chine et l’Algérie ont pris des mesures concrètes pour lutter contre les sanctions unilatérales et s’opposent à l’édification de barrières du commerce et ont saisi l’occasion de la 8e Commission mixte sino-algérienne pour la coopération économique, commerciale et technique à coordonner leurs positions et se soutenir mutuellement sur les questions économiques et commerciales, en vue d’améliorer la structure commerciale, de faire avancer la coopération sur les grands projets, d’exploiter le potentiel de la coopération, de partager les fruits de la croissance économique, de réaliser le développement durable de la coopération sino-algérienne et d’établir ainsi un modèle pour la coopération Sud-Sud.

Deuxièmement, face aux nouveaux situations et défis, nous considérons que l’initiative pour le développement mondial, l’initiative pour la sécurité mondiale et l’initiative pour la civilisation mondiale sont stratégiques pour la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité.

L’initiative pour le développement mondial vise à accélérer la mise en œuvre du Programme de développement durable de l’ONU à l’horizon 2030. Cette initiative place le peuple au centre et favorise l’établissement d’un partenariat de développement mondial unifié, équitable, équilibré et bénéfique pour tous. Cette initiative est orientée vers l’action et promeut un développement mondial plus fort, plus vert et plus sain pour construire une communauté de développement mondiale.

L’Algérie est un grand pays africain doté d’une triple identité africaine, arabe et méditerranéenne et d’une position stratégique importante. La Chine attache une grande importance à la réalisation d’un développement commun avec l’Algérie qui est l’un des premiers membres du Groupe des Amis de l’Initiative mondiale pour le développement.

Le président Tebboune testant une voiture chinoise

Sur la voie de la réalisation de la modernisation à la chinoise et de la construction de « la nouvelle Algérie », les deux pays renforcent la synergie de leurs stratégies de développement, exploitent leurs avantages complémentaires, approfondissent la coopération pratique dans les domaines de la réduction de la pauvreté, de la sécurité alimentaire et du changement climatique, etc, et élargissent la coopération dans les domaines des nouvelles énergies, de l’économie numérique, de l’énergie verte, de la fabrication haut de gamme et de l’agriculture, etc, ce qui contribue ainsi à la construction d’une communauté de développement sino-algérienne voire mondiale.

 La Chine et l’Algérie pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

L’initiative pour la sécurité mondiale a pour but de promouvoir les objectifs et les principes de la Charte des Nations unies. Elle appelle à s’adapter au paysage international profondément modifié dans un esprit de solidarité, à adopter un état d’esprit gagnant-gagnant pour faire face à toutes sortes de risques et de défis traditionnels et non traditionnels en matière de sécurité, à emprunter une nouvelle voie de sécurité à travers le dialogue plutôt que la confrontation, à travers le partenariat plutôt que l’alliance, à travers le gagnant-gagnant plutôt que la somme nulle.

Tant la Chine que l’Algérie ont souligné la nécessité de renforcer le règlement politique et pacifique des questions internationales et régionales brûlantes, et la Chine a réussi la promotion de la réconciliation entre l’Arabie saoudite et l’Iran, déclenchant une « vague de réconciliation » au Moyen-Orient et donnant l’exemple aux pays concernés pour résoudre les différends et établir de bonnes relations de voisinage.

La Chine et l’Algérie, deux membres du Conseil de sécurité des Nations unies, ont unanimement soutenu le cessez-le-feu immédiat à Gaza et ont conjointement poussé à l’adoption de la résolution 2728 du Conseil de sécurité. Ceci répond ainsi aux attentes générales de la communauté internationale, apporte une contribution importante pour un cessez-le-feu à Gaza et la mise en œuvre de la « solution à deux États », constitue une solide mise en œuvre de l’initiative pour la sécurité mondiale et injecte continuellement des éléments de paix et de stabilité dans le monde.

L’initiative pour la civilisation mondiale préconise le respect de la diversité des civilisations du monde, la promotion des valeurs communes à l’ensemble de l’humanité, l’importance du patrimoine culturel et de l’innovation, ainsi que le renforcement des échanges et de la coopération humaine internationale. Contrairement aux pays qui créent délibérément des discours piégés sur la soi-disante « vision occidentalo-centrisme de la civilisation » et les « valeurs universelles », la Chine et l’Algérie préconisent la promotion de la diversité des civilisations mondiales et des valeurs communes de l’humanité tout entière.

Une vision similaire

Les deux pays continuent à renforcer les échanges culturels, et depuis 2023, les échanges amicaux dans divers domaines sont intensifiés, tels que la performance enthousiaste de la troupe de ballet de Suzhou en Algérie, la visite réussie de la délégation des partis politiques algériens en Chine, l’établissement d’un centre de recherche de l’Algérie à l’Université du Nord-Ouest de Chine, etc. Tout cela pousse les échanges entre les civilisations chinoise et algériennes vers de nouveaux sommets et ouvre de nouveaux chapitres de coexistence pacifique, d’inclusion, d’échange et de bénéfice mutuel entre les différentes civilisations.

Troisièmement, face aux nouveaux situations et défis, nous prenons l’initiative « la Ceinture et la Route » comme plateforme pratique pour construire une communauté de destin humain.

Au cours des dix dernières années, depuis que l’initiative de « la Ceinture et la Route » a été lancée, elle reste fidèle au principe d’amples consultations, de contribution conjointe et de bénéfices partagés, porte la vision d’une coopération ouverte, verte et intègre, et œuvre à une coopération de haut standard, au service du bien-être des peuples et marquée par la durabilité. Elle poursuit un développement de haute qualité, établit la plateforme de coopération la plus large et la plus importante au monde et devient une route de coopération, d’opportunités et de prospérité pour les pays participants.

Partenaires naturels dans « la Ceinture et la Route »

Dans le monde actuel qui se caractérise par des changements et des turbulences fréquents, en tant que partenaires naturels dans la construction de « la Ceinture et la Route », la Chine et l’Algérie continuent à renforcer la coordination en matière de politique, l’interconnexion des infrastructures, la facilité du commerce, l’intégration financière et la compréhension mutuelle entre les peuples. Les deux pays obtiennent déjà des résultats fructueux de coopération et sont confrontées à de vastes opportunités de développement.

Concernant la coordination en matière de politique, la Chine et l’Algérie ont signé le « Plan exécutif pour la concrétisation conjointe de l’initiative de la Ceinture et de la Route », le « Plan triennal de coopération dans des domaines clés 2022-2024 » et le « Deuxième plan quinquennal pour le partenariat stratégique global », fournissant des orientations politiques pour la coopération sino-algérienne dans divers domaines. Concernant l’interconnexion des infrastructures, la Chine est le plus grand constructeur d’infrastructures en Algérie. La Grande Mosquée d’Alger, imprimée sur la nouvelle version de la monnaie algérienne, est devenue un projet phare de l’initiative « la Ceinture et la Route ».

En plus, l’autoroute Est-Ouest a été achevée, la première pierre de la voie ferrée Bechar-Tindouf-Gara Djebilet a été posée, une entreprise chinoise a remporté l’appel d’offres pour le projet d’expansion du port d’Annaba, etc. Concernant la facilité du commerce, la Chine est devenue le premier fournisseur commercial de l’Algérie depuis 2019, le commerce bilatéral a atteint un niveau record en 2023, dont le montant dépasse 10 milliards de dollars, en hausse de 40,3 % en glissement annuel. Concernant l’intégration financière, sur la bonne base de coopération dans le domaine des infrastructures, la Chine encourage la fourniture d’un soutien financier pour faciliter la construction de grands projets en Algérie, ce qui transforme la coopération financière et du financement des projets en une nouvelle tendance de la coopération sino-algérienne.

Concernant la compréhension mutuelle entre les peuples, l’histoire du soutien de la Chine à la lutte de l’Algérie pour l’indépendance nationale est bien connue en Algérie, plus de dix mille Algériens mis au monde par l’équipe médicale chinoise en Algérie sont nommés « chinois », les coopérations entre les deux pays dans les domaines de l’édition, du cinéma et de l’échange mutuel d’étudiants ont également contribué à l’intégration culturelle et le rapprochement des peuples. Au début de cette année, un film sur l’Algérie produit par l’équipe du World Cinema Tour a été diffusé sur la télévision nationale chinoise, ce qui a permis à des centaines de millions de Chinois de découvrir la belle Algérie et le peuple algérien courageux.

L’année 2023 marque le 65e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l’Algérie. Le Président Abdelmadjid Tebboune a effectué une visite d’État réussie en Chine, et le Président chinois Xi Jinping a tenu une réunion historique avec lui.

Les deux chefs d’État sont parvenus à un consensus important et ont décidé à l’unanimité de tout mettre en œuvre pour construire la communauté de destin commun sino-arabe pour la nouvelle ère. L’année 2024 marque le 10e anniversaire de l’établissement du partenariat stratégique global entre la Chine et l’Algérie. La partie chinoise s’engage fermement à mettre en œuvre les consensus importants des deux chefs d’État, à approfondir la coopération pratique avec l’Algérie dans divers domaines, à répondre activement aux préoccupations importantes de l’Algérie et à soutenir l’Algérie à jouer un rôle plus important dans les affaires internationales et régionales, ainsi qu’à poursuivre sa voie de développement conforme à ses propres conditions.

Dans l’objectif de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, la partie chinoise est prête à renforcer continuellement la confiance mutuelle et la coordination avec l’Algérie pour contribuer au bonheur des peuples, à la renaissance nationale, au développement régional et à la paix mondiale.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email