-- -- -- / -- -- --
Sports

Algérie-Afrique du Sud : Vaincre et voir Rio de Janeiro

Algérie-Afrique du Sud : Vaincre et voir Rio de Janeiro

L’équipe nationale des U23, affrontera ce soir à 19h30 à Dakar, l’Afrique du Sud en demi-finale de la CAN-2015, pour le match de sa vie.

Une place en finale de ce challenge continental et un billet pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016 sont à portée de main pour le coach le sélectionneur national suisse, Pierre-André Schürmann. 

Du deux en un pour les Verts qui méritent respect et considération pour avoir su et pu relever ce défi de rivaliser avec des grosses pointures nommées l’Egypte, le Mali et le Nigéria dans un groupe B à Mbour où personne ne donnait cher de leur peau avant l’entame du premier tour. La victoire contre l’Afrique du Sud sera surtout synonyme d’un signe indien vaincu après 36 ans de disettes.

C’est dire de l’obligation de résultats pour nos Olympiques algériens qui n’ont pas le droit de s’arrêter en si bon chemin après avoir forcé le destin pour une première partie de parcours en réussissant une belle entame de la compétition à Mbour. Tout a été mis en œuvre depuis par le staff technique et les responsables du foot-ball algérien : rester sur le même tempo

Le président de la FAF, qui a transmis ses félicitions aux joueurs, leur a signifié que l’objectif c’est d’aller aux JO de Rio, d’où l’impérative nécessité de gagner contre l’Afrique du Sud. Il a également promis une forte prime en cas de qualification. Sur le plan technique, le sélectionneur national ne compte pas modifier ses habitudes.

Pour Schürmann, « il est interdit de flancher contre l’Afrique du Sud ». Pour ce qui est de l’effectif, le sélectionneur national préfère parler de groupe au lieu de focaliser sur les absences. Il a signifié aux joueurs que « le plus dur reste à faire ».

Ainsi, la sélection olympique algérienne sera ce soir au rendez-vous pour prolonger le rêve jusqu’au bout. Les Verts, qui n’ont plus participé à ces jeux depuis l’édition de 1980, n’ont jamais été aussi proches pour mettre un terme à toutes ces années de disette comme c’est le cas cette fois.

Rien que pour cela, les protégés de l’entraîneur suisse, André-Pierre Schürmann, ne sont pas prêts de laisser passer cette aubaine pour réaliser un rêve que les Algériens caressent depuis 36 ans, surtout après avoir déjoué les pronostics en accédant au dernier carré de l’épreuve continentale avec, à la clé, une première place du groupe B, composé de surcroît de trois grosses cylindrées, à savoir l’Egypte, le Mali et le Nigeria. 

En face, les Bafana Bafana seront aussi motivés par les mêmes ambitions. Les coéquipiers du dernier rempart des Verts Salhi, le héros sans contexte du match contre le Nigéria comptent s’appuyer sur leur principale force qui les a caractérisés jusque-là, à savoir l’esprit du groupe.

Les observateurs sont unanimes d’ailleurs à saluer la « grande solidarité » entre les joueurs, faisant que « tout le monde tire dans le même sens pour arriver à atteindre l’objectif principal qui est les JO de Rio ». La mission ne sera pas facile face à un adversaire loin d’être une proie facile et le sélectionneur national, André-Pierre Schürmann, en est d’ailleurs conscient, surtout qu’il va avoir affaire à un onze dont il n’a pas beaucoup de renseignements.

 L e cœur des Algériens bâtera encore une fois la chamade pour ses jeunes Fennecs qui ont prouvé que l’avenir d’El-khedra est dans ce réservoir de grands talents. Alors bon vent les Jeunes et one two tree, viva l’Algérie. Rio c’est tout prés, il faudra juste oser.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email