Algérie 1 Guinée 2 : Les Verts, douchés sur leur terrain et hués par une partie du public, peuvent se faire des soucis – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Algérie 1 Guinée 2 : Les Verts, douchés sur leur terrain et hués par une partie du public, peuvent se faire des soucis

Algérie 1 Guinée 2 : Les Verts, douchés sur leur terrain et hués par une partie du public, peuvent se faire des soucis

Les Algériens, évoluant pourtant dans leur antre de Nelson Mandela- Baraki, ont inauguré la 2e partie (3e journée) des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 par un revers cinglant qui fait craindre le pire pour la suite des évènements. Naturellement et ça n’a pas raté, une grande partie des supporters présents n’a pas apprécié le visage montré à l’occasion et l’a fait savoir par une bronca. 

L’Algérie, un des favoris de son groupe avec, jusque-là, deux victoires consécutives au compteur, a finalement accouché d’un bide monumental, justifiant ainsi les craintes des deux matchs amicaux entrant dans le cadre des « Fifa-Series » où les poulains du nouveau coach, Vladimir Petkovic, ont laissé transparaître de graves lacunes tant dans les copies rendues face à la Bolivie et l’Afrique du Sud, en plus de l’état d’esprit d’un groupe encore marqué (ce que voulait bien croire l’opinion) par l’échec de la dernière CAN en Côte d’Ivoire.

Il fallait y ajouter, pour se rassurer, l’arrivée dans le contexte que l’on sait, d’un technicien qui non seulement découvrait l’équipe en plus de ne pas connaître les réalités du terrain africain (c’est chose faite même si le vrai baptême du feu est prévu pour ce lundi avec un long voyage pour l’Ouganda et ses inconnues) et se dire qu’il n’y avait pas  lieu de s’inquiéter notamment avec les six buts encaissés par un compartiment défensif battant toujours de l’aile, le vrai test devant être ce sommet du groupe « G » et la réception d’un fringant onze guinéen qui renvoie finalement, sous la forme d’une belle leçon tactique, un staff technique en panne d’idées et des joueurs absents sous toutes les coutures. 

S’ensuit malheureusement une désespérante mais méritée défaite qui aurait pu prendre des proportions plus humiliantes au regard des nombreuses occasions de buts ratées par les poulains du sélectionneur Guinéen, Kaba Diawara, dont la lecture du jeu et le schéma tactique ont tôt fait de lui permettre de prendre le dessus sur un Petkovic incapable de la moindre réaction. 

Un manque de réaction d’ailleurs qui a étonné plus d’un. Qu’est-ce qui s’est passé avant ce non-match qui laisse un goût amer et qui repose à nouveau la lancinante question laissée sans réponse depuis la dernière fenêtre Fifa qui devait permettre au nouveau sélectionneur de découvrir ses joueurs ?

Les Guinéens, très techniques (c’est une confirmation) et sous la conduite d’un technicien qui s’est avéré un cran au-dessus et maîtrisant à l’occasion mieux son sujet que son confrère de l’équipe d’Algérie, sont passés par là. Avec une belle leçon d’humilité et de réalisme qui lui permet de redistribuer les cartes dans cette poule où les Fennecs paraissaient intouchables après avoir pris, d’entrée, les choses en main avec une sérieuse option sur la 1ère place, voire tranché la question du billet qualificatif en alignant deux succès de suite.  

Rien n’est perdu, vraiment ?

Déçus par la très mauvaise prestation des camarades à Mandi, de loin le meilleur vert à l’occasion, la presse spécialisée comme le public, reprochent, entre autres, à Petkovic, ses choix contestables. Ils craignent surtout que cette défaite n’en vienne à briser le rêve de voir les leurs au prochain Mondial après avoir compromis leurs chances en gardant certes la place de leader mais en situation défavorable face à leurs bourreaux du jour et non moins bête noire en plus d’être leurs concurrents directs, repartis à Conakry avec les faveurs des pronostics.

Techniquement et tactiquement au point et de loin mieux organisés, plus déterminés et combatifs à souhait, ils ont effet dominé la partie et remporté un succès en mesure de faire la différence, peser lourd dans la balance avant le match retour où le team DZ a toutes les raisons de craindre une autre désillusion même s’il reste encore, en comptant le match de demain en Ouganda, sept sorties où tout reste possible, les Verts qui savent désormais ce qu’il leur reste à faire, ne doivent pas se rater pour éviter les calculs d’épicier.

Dès demain et lors des prochains tests, il leur faudra montrer des arguments autrement plus convaincants, un meilleur visage. Se montrer autrement mieux inspirés que lors de la réception d’un vis-à-vis qui a su prendre les décisions qu’il fallait, et faire oublier ce rendement à la limite du catastrophique comme lors de cette 1ère mi-temps où la décevante triplette des trois « B », Brahimi- Benzia- Benrahma est passée à côté de son sujet.

Peu inspirée à l’image du reste d’une équipe sans âme, se relevant par à-coups avant de vie retomber dans ses travers devant un adversaire de surcroît injouable.  Auquel, par ailleurs, de précieux services ont été rendus au rusé coach, Diawara, lui-même étonné de recevoir un tel cadeau, à l’exemple des absences toujours énigmatiques et inexplicables, du maître à jouer Ryad Mahrez, la pépite Farès Chaibi, voire le buteur historique, Islam Slimani, ou Youcef Belaïli qui brille de mille feux cette saison sous les couleurs du nouveau champion d’Algérie, le MC AlgerMC Alger Le Mouloudia Club d'Alger plus couramment abrégé en Mouloudia d'Alger ou encore MCA, est un club omnisport algérien fondé le 7 août 1921 et basé à Alger. Le Mouloudia Club d'Alger est la seule équipe algérienne qui a réussi à gagner le triplé en 1976 et en remportant le premier trophée continental..

Petkovic, en faillite, aura-t-il le temps de rectifier le tir alors que son premier véritable examen sur le continent, à Kampala, est déjà là devant un adversaire « modeste » certes mais auquel la Guinée a peut-être donné des idées et se révéler à son tour imprenable. On espère que non. Que l’équipe a repris ses esprits et le chemin du succès. Croisons les doigts !

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email