-- -- -- / -- -- --
Nationale

Alger réitère à Ban les principes d’un référendum au Sahara occidental

Alger réitère à Ban les principes d’un référendum au Sahara occidental

L’Algérie a souligné « l’impératif » du parachèvement du processus de décolonisation du Sahara occidental, à travers l’organisation d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui, a affirmé dimanche à Alger le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

« Nous avons évoqué lors de nos discussions le Sahara occidental et assuré au SG de l’ONU l’impératif du parachèvement du processus de décolonisation du Sahara occidental à travers la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination du peuple du Sahara occidental », a indiqué M. Lamamra lors d’un point de presse conjointement animé avec le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Ce référendum, a-t-il soutenu, doit être « régulier », « transparent » et se dérouler dans « des conditions favorables » au peuple sahraoui et à la communauté internationale.

« Cette visite est venue à point nommé après dix années de la précédente, permettant à M. Ban de s’enquérir du développement et des évolutions positives enregistrés en Algérie dans différents domaines », a encore souligné M. Lamamra.

Le chef de la diplomatie algérienne a expliqué par ailleurs qu’il avait fait « un exposé sur la concrétisation de ces acquis dans la nouvelle Constitution, qui octroie au peuple algérien beaucoup de droits au diapason du développement de la société ».

Pour lui, ces acquis reflètent « la victoire du peuple algérien sur le terrorisme qui n’a aucune relation avec notre religion, nos traditions ou notre culture », affirmant que « ce triomphe a été réalisé par le peuple algérien dans ses différentes composantes, et à son avant-garde l’Armée nationale populaire et les différents corps de sécurité ».

« Ross reprendra ses tournées dans la région »

De son côté, le secrétaire général des Nations unies a indiqué avoir demandé à son envoyé spécial, Christopher Ross, de « reprendre ses tournées » pour relancer les pourparlers entre le Maroc et le Front Polisario dans le cadre du règlement de la question sahraouie.

« J’ai demandé à mon Envoyé spécial Christopher Ross de reprendre ses tournées afin de créer une atmosphère propice à la reprise des pourparlers » entre le Maroc et le Front Polisario. M. Ban a également annoncé qu’il convoquera « prochainement » une réunion de donateurs en vue de « réunir des fonds pour que les besoins des réfugiés sahraouis puissent être satisfaits ».

Evoquant sa visite dans les camps des réfugiés, il a indiqué que ces derniers « souffrent depuis des générations », précisant avoir discuté avec « des jeunes qui perdent foi dans l’avenir ». « Je leur ai promis de tout faire pour que les choses avancent », a-t-il ajouté.

« Les parties en conflit n’ont fait aucun progrès réel dans les négociations devant aboutir à une solution politique juste, durable et acceptable par tous, fondée sur l’autodétermination du peuple du Sahara occidental », a encore regretté M. Ban.

Il a ajouté avoir rencontré les membres du personnel de la MINURSO, qui font preuve, a-t-il dit, d’un « grand dévouement » précisant qu’ils sont « prêts à aider à organiser un référendum s’il y a un accord entre les parties ».

« Je me suis rendu dans plusieurs sites et je compte aller prochainement au quartier général de la mission, à Laâyoune, au Sahara occidental », a-t-il dit. « Je suis profondément attristé par cette tragédie humanitaire.
Le monde ne peut continuer à négliger les Sahraouis » qui espèrent, a-t-il dit, « l’appui de la région, de l’ONU et de la communauté internationale.

Nous devons réagir ». Le secrétaire général de l’ONU a entamé samedi soir une visite en Algérie, dans le cadre de sa tournée dans la région en vue de relancer les négociations pour le règlement du conflit au Sahara occidental opposant le Maroc et le Front Polisario.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email