-- -- -- / -- -- --
Nationale

Alger plaide pour une coopération gagnant-gagnant

Alger plaide pour une coopération gagnant-gagnant

Le ministre algérien de l’Energie a appelé hier, lors d’une réunion à Bruxelles consacrée au dialogue énergétique entre l’Algérie et l’Union européenne, les partenaires européens à investir davantage dans le développement du secteur dans les prochaines années.

M. Bouterfa a mis en exergue le saut qualitatif de la coopération qui lie les deux partenaires, notamment ces deux dernières années, avec la mise en œuvre de l’Arrangement administratif de 2015, entrant dans le cadre du Memorandum of Understanding sur le partenariat stratégique dans le domaine de l’énergie.

Après avoir réaffirmé la volonté de notre pays de construire et d’entretenir avec l’UE des relations sereines, profitables et tournées vers l’avenir, Boutarfa a exposé la politique énergétique algérienne et les opportunités d’investissements offertes par le gouvernement.

Il dira que la crise qui a ébranlé l’économie mondiale a également affecté la situation macroéconomique de l’Algérie, mais que depuis quelques années des réformes structurelles visant à diversifier l’économie, à sortir de la dépendance vis-à-vis des revenus des hydrocarbures et à intensifier les efforts pour l’intégration nationale et l’industrialisation sont entamées.

L’objectif de ces réformes, dira-t-il, est de créer de la richesse et de l’emploi et d’assurer la croissance tout en préservant les acquis sociaux de notre économie.

« Pour ce faire, nous continuons à financer des programmes d’insertion sociale et de création de micro-entreprises et nous travaillons pour développer une véritable culture de l’entreprenariat afin d’accroître la compétitivité et d’améliorer l’environnement des affaires et des investissements” a déclaré le ministre, ajoutant que le gouvernement œuvre également à « optimiser et à moderniser la gestion des finances publiques et à rendre plus efficientes nos politiques publiques ».

S’agissant de la politique énergétique algérienne, le ministre a affirmé que l’Algérie vise à maintenir la place qu’il détient dans le marché européen du gaz naturel (troisième fournisseur de l’Europe après la Russie et la Norvège), estimant que cette politique s’inscrit dans une vision à moyen et long termes de transformation de notre pétrole et de notre gaz naturel pour une meilleure valorisation.

Pour ce faire, il a indiqué que « l’intensification des efforts d’exploration est au cœur de notre stratégie et les opportunités d’investissement sont ouvertes pour nos partenaires » , soulignant que le pays est constitué de 1,5 million de km2 de bassins sédimentaires dont les deux tiers n’ont pas encore été soumis à aucune des campagnes d’exploration, ainsi que dans la zone off-shore.

Dans son intervention, Boutarfa a plaidé pour une coopération gagnant-gagnant avec les compagnies pétrolières, en engageant des concertations multiformes pour apporter des solutions et des corrections des textes législatifs, réglementaires et des dispositions fiscales.

D’ailleurs, il appela les européens à “trouver des mécanismes qui permettraient aux Etats, aux banques, aux institutions financières et aux entreprises d’agir pour que le poids des financements et des risques soit supportable et partagé ».

Dans cette perspective, Boutarfa a déclaré que l’Algérie va incessamment lancer un appel à investisseurs pour la réalisation d’un méga-projet de 4 050 MW en solaire photovoltaïque constitué de trois lots de 1350 MW chacun, appelant les investisseurs, les industriels et les énergéticiens à répondre favorablement à cet appel, considérant cela comme un « véritable tournant dans la promotion des énergies propres, la diversification des sources d’énergie et le passage vers les économies de demain ».

Tout en soulignant la croissance de la production gazière du pays, Boutarfa a estimé que ce potentiel conforte la sécurité d’approvisionnement de l’UE en gaz naturel, espérant que ce « marché renouera avec la croissance, pour permettre d’assurer la demande et une valorisation du potentiel d’exportation du gaz algérien ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email