Alarmisme médiatique et surenchères : Les mises en garde de Chanegriha – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Alarmisme médiatique et surenchères : Les mises en garde de Chanegriha

Alarmisme médiatique et surenchères  : Les mises en garde de Chanegriha

Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire a mis en garde, ce mercredi à Alger, contre « l’alarmisme médiatique » qui accompagne certains phénomènes sociaux négatifs. Il a également pointé du doigt les polémiques stériles qui en résultent de ce tapage médiatique et qui sont de nature à provoquer les différends au sein des composantes de la société.

Lors de sa visite de travail et d’inspection au Commandement de la Gendarmerie nationale, le général de Corps d’Armée a souligné que « la bataille d’aujourd’hui est une bataille de conscience par excellence et, à ce titre, je voudrais aborder une question qui a pris, ces derniers temps, des proportions inquiétantes.

Il s’agit, en l’occurrence, de voir les réseaux sociaux et le paysage télévisuel s’inscrire aveuglement dans la logique du tapage et de l’alarmisme médiatiques sur des phénomènes sociaux négatifs ou des actes isolés, et de susciter, à ce sujet, des polémiques stériles et des surenchères, susceptibles d’irriter l’opinion publique, de provoquer les dissensions et les paradoxes dans les composantes de la société ».

Pour Chanegriha, « il s’agit d’une question grave, qui menace la paix sociale et l’ordre public et qui plus est, s’inscrit, à n’en point douter, dans le prolongement des conspirations, qui se trament contre notre pays, et qui visent à semer la discorde, à faire obstacle au développement, à distraire le peuple, voire à le diviser et provoquer son implosion, pour rendre, ainsi, plus faciles son infiltration, sa domestication et sa maîtrise ».

Le Général de Corps d’Armée a appelé, par la même occasion, les Algériens à « faire preuve davantage de conscience, de vigilance et de perspicacité » quant à l’utilisation de la technologie, « moyen d’influencer et manipuler l’opinion publique, par la diffusion de tout ce qui peut créer la division et la zizanie entre les composantes des peuples ».

« Les experts du cyberespace affirment l’existence d’applications et de logiciels d’intelligence artificielle, développés sur la base d’études très poussées, sur la psychologie et la mentalité des peuples ciblés. Leur objectif est de manipuler l’opinion publique, en diffusant tout ce qui peut créer la division et la zizanie entre ses composantes, d’une part, et en menant un blackout intentionnel sur tout ce qui est positif et tout ce qui fait le consensus et unit cette société », a encore soutenu Said Chanegriha.

Pour rappel, le Général de Corps d’Armée a effectué avant-hier une autre visite de travail et d’inspection au commandement des forces navales, durant laquelle il a prononcé une allocution en mettant l’accent sur l’intérêt «particulier» accordé aux forces navales algériennes. Un intérêt qui vise à rehausser, constamment, leurs capacités opérationnelles et de combat, et d’en faire une «véritable force de dissuasion».

Le général de corps d’armée a souligné «les tensions qui pèsent sur la région, notamment au sud du pays, ne semblent pas pour autant détourner l’attention sur le renforcement de la sécurité au nord où la Méditerranée reste le premier rempart contre les menaces venant de l’extérieur.

En ce sens, Said Chanegriha rappellera que «les récentes guerres qui secouent le monde ont mis en exergue l’importance de la force navale comme composante incontournable dans le processus de règlement des conflits modernes, et ce au vu des caractéristiques particulières que revêt cette force, à l’instar de la flexibilité, l’autonomie et la grande capacité de manœuvre dans les hautes mers, faisant d’elle une arme stratégique et vitale».

Il ajoutera que «dans cette optique, et dans la mesure où notre pays possède des façades maritimes qui s’étendent sur plus de 1200 kilomètres, le haut commandement de l’armée nationale populaire a accordé, conformément aux orientations du président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la défense nationale, un intérêt particulier à nos forces navales».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email