-- -- -- / -- -- --
Monde

Al-Sissi : La lutte contre le terrorisme est l’affaire de tous

Al-Sissi : La lutte contre le terrorisme est l’affaire de tous

La lutte contre le terrorisme et l’insécurité sont  l’affaire de tous les pays et non pas ceux qui en sont directement exposés. C’est ce qu’a estimé ce lundi soir à Sharm El-Cheikh le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi lors d’une rencontre avec la presse internationale dans la salle de conférence de « Jolie ville » à l’occasion du forum mondial de la jeunesse (WYF2019) .
« La lutte contre le terrorisme et l’extrémisme n’est pas du ressort exclusif des pays qui en font face mais il revient à tous les Etats de conjuguer leurs efforts pour endiguer ce phénomène destructeur », a souligné le chef d’Etat égyptien qui répondait aux questions des journalistes.
Le président égyptien a indiqué que les groupes terroristes pouvaient nuire même aux plus grands pays, dans la mesure où une ou deux opérations terroristes suffisaient à faire cesser le tourisme.
Il a souligné que la lutte contre le terrorisme requérait une coopération et des efforts internationaux, même si certains pays ne sont pas directement touchés par les attentats.
Il a également affirmé qu’une position ferme et unifiée devait être adoptée contre les pays qui soutiennent ou utilisent le terrorisme pour atteindre leurs objectifs.
Toutefois, pour Al-Sissi, le règlement de la question palestinienne, le plus vieux conflit au monde, ainsi que les crises en cours dans les pays arabes, concourront à faire reculer la menace terroriste. 
L’Egypte est confrontée au terrorisme depuis que l’armée a évincé l’ancien président Mohamed Morsi au début du mois de juillet 2013, suite à des manifestations de grande envergure contre ses douze mois de règne et contre les Frères musulmans, le mouvement désormais illégal dont il faisait partie.
Les attaques terroristes ont tué des centaines de policiers et de soldats dans la province égyptienne du Nord-Sinaï, et se sont progressivement étendues à d’autres provinces, où des dizaines de civils ont été tués. La plupart de ces attaques ont été revendiquées par le mouvement “Province du Sinaï”, basé dans la province du Nord-Sinaï.
Cette situation est similaire à celle vécue par l’Algérie dans les années 90’ du siècle dernier suite à l’interruption du processus électoral en janvier 1992 qui a donné lieu à une violence entre l’armée et les islamistes faisant plus de 200 000 morts
Le Forum mondial de la jeunesse a été créé en 2017. Cette année, cet événement de quatre jours, rassemble quelque 7000 personnes venues du monde entier dont une trentaine d’algériens abordera des sujets tels que la révolution industrielle, la sécurité alimentaire, les défis environnementaux et l’intelligence artificielle.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email